Menu Fermer

Petit Tuto guide sur la stimulation de la prostate et du point P

Votre partenaire vous a demandé de l’aider à découvrir le plaisir prostatique. Il a envie d’atteindre l’orgasme d’une nouvelle manière, ce n’est pas celui qui fait éjaculer, mais celui qui vous envoie des frissons des pieds jusqu’à la tête. On va quand même voir ensemble tous les aspects de cette zone taboue.

L’hygiène

Là où vous allez mettre le doigt est une zone délicate avec des parois très fines. Il faut vous être coupé les ongles et ne pas porter de bagues ou de bijoux. Non seulement ça risque d’être désagréable, mais en plus le conduit anal aspire tout ce qu’on lui met dedans. Si vous ne voulez pas faire partie des anecdotes du service d’urgences local, autant éviter d’y insérer vos bijoux. Vos doigts seront propres, sans coupures ni écorchures. Tout cela pour limiter le risque de transmission d’infections.

Votre partenaire est allé aux toilettes et a vidé ses intestins. Désolée si ce n’est pas glamour, mais vous savez que c’est à cet endroit-là que sont stockés les excréments. Si la zone est vidée et propre, on peut y aller !

TechniquePetit Tuto guide sur la stimulation de la prostate et du point P

Votre partenaire est allongé sur le dos avec les jambes repliées vers le ventre ou bien alors à quatre pattes en position de levrette. C’est lui qui choisit la meilleure position dans laquelle il se trouve détendu. Vous commencez par un massage de la zone anale. N’hésitez pas à utiliser du gel pour plus de confort. Votre partenaire adore et c’est le moment où il pousse vers vous pour la pénétration. Il s’abandonne à vos doigts et à votre expertise.

En route vers la prostate !

Vous avez brillamment passé les sphincters et vous commencez à apprivoiser la zone. N’oubliez pas que l’anus est l’endroit qui contient le plus de terminaisons nerveuses et qui procure soit le plus de plaisir soit le plus de douleurs. Soyez doux (ce) et les micros sensations parviendront rapidement au cerveau de votre partenaire. Jouez avec votre doigt tout en gardant à l’esprit que l’objectif n’est pas de se contenter d’une pénétration anale, mais bien d’aller stimuler sa prostate. Rappel anatomique : c’est une petite glande en forme de châtaigne.

Vous commencez à paniquer parce que vous ne la trouvez pas. Elle est localisée sous la vessie autour de la naissance de l’urètre. En d’autres termes, il faut aller vers le haut en direction du ventre sans aller trop loin. Nouveau rappel anatomique, la prostate ou le point P se trouve à seulement 6 cm depuis le bord de l’anus. Il est collé à la paroi intérieure du rectum. Vous êtes arrivé(e) !

Stimuler la prostate

Vous êtes arrivé(e) et les choses sérieuses peuvent commencer. Votre partenaire est excité et dilaté. Ces sphincters sont complètement détendus. Vous savez que vous êtes au bon endroit parce qu’il a une forte érection. Elle est involontaire et inconsciente. Elle vous indique qu’il vous suffit de suivre le tube sous la peau qui se prolonge jusqu’à l’anus. Vous êtes bien sur cette zone que vous devez tapoter puis masser de plus en plus fort. N’ayez pas peur de lui faire mal, elle aime ça et vous le montre en se gonflant. Votre partenaire réagit au moindre de vos contacts. Il va chavirer sous peu. Encore un tout petit peu et le voilà irradié de plaisir. Une cascade d’hormones se déverse en lui. Il flotte, il est en apesanteur et tout cela c’est grâce à vous.

histoirestaboues
recap
bandeau post content

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Gay, Sexo

Vous aimerez aussi :

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *