Menu Fermer

L’histoire du clitoris : Organe féminin tabou

Est-ce que vous connaissez l’histoire du clitoris ? Et surtout est-ce que vous connaissez sa véritable fonction ? Il est bien caché dans un repli de la vulve et cache beaucoup de surprises.

Si on fait un peu d’histoire, le célèbre Hippocrate qui est l’ancêtre des médecins et qui a un serment à son nom a mis en avant que la procréation était la rencontre de la semence masculine et féminine. Celle-ci étend sécrétée par l’orgasme des deux parties.

Freud, psychologue de son état considérait les femmes qui éprouvaient du plaisir grâce à leur clitoris comme dysfonctionnelles. C’est alors que cet organe est devenu tabou.

Des fonctions cachées

Les neuf dixièmes du clitoris sont cachées dans le corps et seulement une petite partie est à l’extérieur enveloppée sous son capuchon. On va voir ensemble sous un aspect anatomique l’organe clitoro -urétro-vaginal, c’est parti !

  • La seule partie partiellement visible est le gland du clitoris. C’est une petite portion gonflée qui se situe à l’extérieur de la vulve et qui se trouve en dessous du pubis. Elle est constituée de tissu conjonctif. Chez certaines femmes, cet organe peut être entièrement caché par un petit repli de peau qui s’appelle capuchon. À l’avant, il est raccordé aux petites lèvres par un autre repli de peau que l’on appelle le frein.L’histoire du clitoris : Organe féminin tabou
  • À l’intérieur du corps de la femme se logent les deux piliers du clitoris qui sont comme deux branches. Ce sont des corps érectiles comme la verge qui se gonflent de sang lorsque la femme est excitée sexuellement. Chacune de ces branches peut mesurer jusqu’à 12 à 15 cm chacune ! Elles longent la face interne des os du bassin.
  • Le corps du clitoris est appelé corpora ou racine. C’est la jonction de ces deux piliers. Cette partie est suspendue à la symphyse pubienne. L’urètre se trouve entre cette racine du clitoris et le vagin et il est entouré de nombreuses glandes de Skenne.
  • Pour finir les bulbes. Ils sont constitués de deux corps spongieux également érectiles. Ils descendent de chaque côté de l’urètre pour terminer de part et d’autre du vagin. Cet ensemble bulbaire enserre partiellement le vagin et communique avec le corps du clitoris via un réseau de veines nommées plexus de Kobelt.

Le clitoris est un organe bien complexe qui regorge encore beaucoup de secrets. Il ne fait aucun doute qu’aujourd’hui cet organe est essentiel à la sexualité féminine et la seule fonction qu’on lui demande est le plaisir !!

histoires taboues
telephone rose amateur

bandeau post content

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Sexo

Vous aimerez aussi :

4 Comments

  1. LA CHRYsalide

    Oh que oui le plaisir des étoiles que beaucoup d’hommes n’ont encore pas compris comment le cajoler le dorloter des fois il vaut mieux s’en occuper seule……

    • Alex

      Slt, depuis que je m’occupe dune femme marier elle a l’air moins triste qu’avant… même son mari ne dois plu la reconnaître, se que la langue peut faire si on si prend bien…

      • LA CHRYsalide

        (-he oui bien sure la langue ,mais bon il n’y a pas que la langue pour s’occuper de cet organe très sensible il y a beaucoup de patience et d’observation du comportement de sa partenaire durant de long préliminaires ,il ne suffit pas de coller sa bouche sur la vulve et brouter pendant des heures comme un poney, ……..humhum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *