Menu Fermer

Comment le porno influence les hommes vis à vis des femmes?

En 2007, le site Web de pornographie Pornhub a enregistré en moyenne 1 million de visites par jour. En 2018, le nombre de visites par jour était passé à 92 millions, soit 33,5 milliards de vues en un an.

En tant que groupe interdisciplinaire d’adultes de la sexualité, nous nous intéressons au rôle et à l’impact culturels du porno. La question commune est de savoir si cette croissance de la consommation de porno est bonne ou mauvaise pour la société.

Bien sûr, la réponse honnête mais non satisfaisante est: Cela dépend. Mais parfois, étudier divers aspects de la consommation de porno peut changer notre façon de penser.

Vous avez peut-être entendu, par exemple, que la pornographie alimente les attitudes misogynes et la violence sexuelle.

Si tel était le cas, on pourrait penser que les personnes qui consomment beaucoup de porno ont des points de vue particulièrement négatifs envers les femmes.

Nous avons donc décidé d’étudier un groupe d’hommes que nous avons surnommés les «super-pornos», ceux qui sont si enthousiastes à l’égard de la pornographie qu’ils participeront à l’AVN Adult Entertainment Expo à Las Vegas. Nous voulions comparer leurs attitudes vis-à-vis de l’égalité des sexes à celles des Américains ordinaires.

Etudier le profil des superfans :
Notre étude a été inspirée, en partie, par les journalistes et les politiciens qui ont déclaré que la consommation de porno était à des niveaux épidémiques, à un point tel que cela constitue une crise de santé publique.

Ils écrivent et parlent des dangers de la dépendance à la pornographie et de l’objectivation, de la façon dont la pornographie encourage la «haine des femmes» et la «toxicité sexuelle».

Cela figurerait-il dans les résultats de notre étude?

Les 294 participants à l’exposition que nous avons interrogés différaient certainement de la population en général de plusieurs manières.

Leur moyenne d’âge était de 44 ans. Près de la moitié 47,3% ont déclaré qu’ils regardaient du porno «moins d’une fois par jour, mais plus d’une fois par semaine». Plus du tiers 36,1% ont indiqué qu’ils le regardaient «tous les jours». des participants de notre échantillon ont regardé du porno plusieurs fois par semaine. Seulement 34,1% d’entre eux étaient mariés, mais ils avaient un niveau d’instruction élevé: 60,5% avaient un diplôme universitaire ou plus.

AVN adult expo 2017

AVN adult expo 2017

Nous avons comparé ces résultats à ceux de l’Enquête sociale générale, une enquête nationale représentative menée tous les deux ans et qui trace les tendances sociales.

Cette enquête demande seulement si les gens ont vu un film classé X au cours de la dernière année et 37,6% des hommes ont répondu oui. Un peu plus de la moitié des hommes de l’échantillon de l’Enquête sociale générale étaient mariés, alors que seulement 28,7% d’entre eux avaient un diplôme universitaire ou plus.

La misogynie démasquée ?
Mais nous étions plus intéressés par la comparaison des attitudes de chaque groupe en matière de genre. Nous avons donc demandé aux participants de l’exposition dans quelle mesure ils étaient d’accord ou non avec quatre affirmations de l’Enquête sociale générale:

“Une mère qui travaille peut établir avec ses enfants une relation aussi chaleureuse et sûre qu’une mère qui ne travaille pas.”

“La plupart des hommes sont mieux adaptés émotionnellement à la politique que la plupart des femmes.”

«C’est beaucoup mieux pour toutes les personnes impliquées si l’homme réussit à l’extérieur de la maison et si la femme prend soin de la maison et de la famille.»

“En raison de la discrimination passée, les employeurs devraient faire des efforts particuliers pour embaucher et promouvoir des femmes qualifiées.”

Après avoir analysé les résultats, nous avons découvert que les superfans masculins de la pornographie masculine exprimaient en réalité des attitudes plus progressistes envers l’égalité des sexes sur deux des questions. Pour deux autres, ils ont indiqué des attitudes tout aussi progressistes, ou tout aussi sexistes, que la population en général.

Plus de 90% des superfans du porno – contre un peu plus de 70% de l’échantillon de l’ESG – ont convenu que les mères qui travaillent peuvent entretenir avec leurs enfants des relations aussi chaleureuses et sécurisées que les mères qui ne travaillent pas.

Pour l’affirmation selon laquelle les hommes et les femmes devraient jouer les rôles de genre traditionnels au sein d’une famille, 80% des superfans du porno étaient en désaccord. À l’échelle nationale, 73% des répondants ne sont pas d’accord avec cette affirmation.

Une proportion similaire – 80% – des participants à AVN Expo et des personnes interrogées dans l’Enquête sociale générale étaient en désaccord avec l’affirmation selon laquelle les hommes, plutôt que les femmes, étaient plus aptes émotionnellement à la politique.

Bien qu’une majorité de superfans de la pornographie et de répondants à l’Enquête sociale générale – 72,4% et 74,5%, respectivement – aient convenu que les femmes, en raison de la discrimination passée, devraient bénéficier d’une préférence spéciale sur le lieu de travail, cette déclaration a été la moins étayée que nous ayons testée. Cependant, ce niveau de soutien est supérieur à celui d’un récent sondage national indiquant que 65% des Américains soutiennent les mesures positives en faveur des femmes.
Crise du porno ou panique morale?
Ces découvertes remettent en question ce que les spécialistes du porno appellent le «paradigme des effets négatifs», qui considère le porno comme une mauvaise chose en soi, qui cultive des attitudes néfastes.

Notre enquête n’est pas la seule à contredire cette façon de penser. Une étude de 2016 basée sur les données de l’Enquête sociale générale a révélé que les consommateurs masculins de pornographie avaient des opinions plus égalitaires sur les femmes détenant le pouvoir, les femmes travaillant à l’extérieur du foyer et l’avortement que celles qui ne voyaient pas de porno.

Et bien que la majorité du porno soit produit et consommé par des hommes, un nombre croissant de femmes – hétérosexuelles et LGBTQ – produisent du porno et en consomment différents genres, une tendance largement ignorée.

Pour le moment, il est probablement préférable de freiner l’idée que la pornographie provoque des attitudes négatives à l’égard des femmes. Les preuves n’existent tout simplement pas et la rhétorique actuelle au sujet de la pornographie semble résulter davantage d’une panique morale que d’une crise de santé publique.

Le journal du porno

histoires taboues
telephone rose amateur

Tél rose avec webcam

bantelskype

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Sexo

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.
Ce site est réservé aux adultes
Vous devez certifier que vous êtes majeur dans votre pays pour entrer sur le site. Vous engagez votre responsabilité en cliquant sur OUI. Toutes fausses déclarations sont passibles d'une amende.
Ce site est réservé aux adultes
Vous devez certifier que vous êtes majeur dans votre pays pour entrer sur le site. Vous engagez votre responsabilité en cliquant sur OUI. Toutes fausses déclarations sont passibles d'une amende.
Deviens un membre privilégié !
Rejoins nous ;)
GRATUIT !!!
100%
XFR
Rejoins la communauté
100% GRATUIT
Tu ne seras pas déçu ;)
Merci !
XFR
Tu ne seras pas déçu ;)
MERCI !!!