Menu Fermer

Une femme offerte en gangbang dans un sexshop

Introduction : Un gangbang, du sexe et encore du sexe Debout devant la petite boutique, je regarde à nouveau l’adresse. Un frisson me parcourt le dos lorsque je regarde la note dans ma main, et que je vois que c’est bien la bonne adresse. Je redresse mes épaules et je me redresse, eh bien, si c’est l’endroit où Shaun veut que j’aille, j’y vais.

Le salon de tatouage n’est pas un endroit que je visiterais normalement, surtout si je suis seul. Il ressemble plus à un film du Rocky Horror Picture Show qu’à un endroit que mon mari visiterait. Des photos d’hommes et de femmes dans des poses différentes, montrant leurs tatouages et des parties de corps percées remplissent chaque centimètre des murs. Une photo d’une femme avec différents clous dans la chatte attire mon attention, et je ne peux m’empêcher de la fixer.

Vous devez être Sue, mon nom est Arthur. Asseyez-vous, je reviens tout de suite.

Je ne suis pas sûr. J’ai commencé.

Shaun m’a dit ce que tu voulais, je vais prendre soin de toi, dit Arthur en me déshabillant des yeux, en prenant chaque courbe.

Allumez la télévision, je n’en ai que pour quelques minutes

J’allume la télévision et un couple qui fait une démonstration du Kama Sutra se met à danser sur l’écran. Je rougis, et je passe d’une chaîne à l’autre. Chaque chaîne est remplie de porno, et je commence à regarder un film de deux hommes qui baisent cette petite fille audacieuse. Je sens ma chatte se contracter alors que l’homme sort sa grosse bite du cul rouge et allongé de la fille. Le trou que laisse sa bite est énorme.

À ce stade, je dois vous dire que je suis fasciné par le sexe anal. Shaun et moi avons essayé plusieurs fois depuis notre mariage, dix ans auparavant, mais ça faisait mal à chaque fois. Nous avons donc décidé de ne plus le faire. Nous en parlions, mais j’avais peur.

Je passe sur un autre canal, à la recherche de plus de porno anal. En regardant deux hommes baiser, je n’entends pas Arthur entrer dans la pièce de devant. Il tousse, et je cherche le bouton “off”. Je rougis de partout.

Vous pouvez venir avec moi. Les mots ressemblent plus à un ordre qu’à une demande.

Il m’emmène dans une salle de bain et me tend un sac rempli de liquide, avec un tuyau et un kimono.

Vous savez comment fonctionne un lavement, n’est-ce pas ?

Pour être honnête, non

Eh bien, nous devons vider vos intestins d’une manière ou d’une autre, non ? Enlève ta culotte et penche-toi sur la baignoire, en te tenant au bord avec tes deux mains.

Je fais cela, trop étonné pour ne pas obéir. Il baisse ma culotte, je la regarde tomber autour de mes chevilles. Il m’asperge de liquide sur le cul, puis je le sens pénétrer mon cul avec un doigt. Il me baise avec le doigt pendant quelques minutes, et je sens un orgasme se développer. C’est tellement mauvais, mais tellement bon, je me dis. Puis il m’enfonce le tuyau dur dans les tripes, vidant le sac dans mes intestins. Quand il l’enlève, il me gifle fort, en laissant une empreinte. Il remet son doigt dans mon cul, ce qui me fait jouir, et je lui asperge la main de jus de chatte.

Merde, Shaun a dit que tu étais facile à satisfaire, je suppose qu’il avait raison. Tu peux avoir une merde maintenant. Il lèche le sperme de sa main et sort par la porte.

Je m’écroule sur les toilettes et je me vide complètement les intestins. Après avoir pris une douche rapide, je mets le kimono. Il n’était certainement pas fait pour quelqu’un de ma corpulence. Je mesure 1,75 m, je suis plutôt mince avec 65 kilos, mais je porte un soutien-gorge 34F. Je regarde mon reflet dans le miroir, et je remarque que le kimono couvre à peine mes fesses, et couvre juste mes seins. Mais il n’y a aucune chance de pouvoir me rhabiller au retour d’Arthur. Je le suis dans une pièce avec trois chaises et me présente à son fils, James. On m’ordonne alors de m’asseoir sur la chaise du milieu, ce que je fais.

Nous n’avons pas beaucoup de temps, et beaucoup à faire. Arthur fait une remarque à James.

Commençons donc. dit James, et il pousse ses mains entre mes jambes.

Je dis une prière rapide, je suis excité et j’ai peur. Puis je me rappelle que cela a été organisé par Shaun, et je lui fais confiance.

James regarde ma chatte, que je garde bien taillée, et fait un signe de tête d’approbation. Il prend de la crème à raser et un rasoir, puis continue à me raser complètement la chatte. Ils se reculent tous les deux et regardent, mais remarquent que quelques poils restent. Et il les enlève.

Personnellement, je préfère que mes chattes soient taillées. Remarques de James. Il se retourne sur un transparent, et la fille audacieuse que j’ai observée avant saute à la vie.

Cela rendra les choses plus faciles et beaucoup plus amusantes, dit-il.

Arthur ouvre ma robe, et me touche les tétons. Quand ils sont en érection, il prend deux pinces dans un chariot et les met en place, tandis que James trouve mon clitoris, il joue avec pendant quelques minutes. Il me pince ensuite les deux lèvres de ma chatte. Il tire dessus pour m’ouvrir la chatte et glisse deux boules, avec une ficelle, dans ma chatte mouillée. Les vibrations envoient des frissons dans mon corps.

Puis ils se tiennent tous les deux en arrière, pendant que je me tortille sur la chaise.

Je vous dis qu’elle est trop serrée James. Arthur a dit.

Je vous répète que je sais ce que je fais. rétorque James.

De plus, Shaun a mis beaucoup de temps à planifier cela, il me tuera si je lui fais du mal.

J’ai besoin que vous vous mettiez à genoux pour la suite, autant continuer à regarder la télévision, ça ne me dérange pas. Alors tournez-vous maintenant, ou je vous aiderai. Et n’oubliez pas de vous détendre, ou nous vous ferons mal. dit Arthur.

Je me retourne dans ce qui ressemble à un fauteuil de dentiste, le cul en l’air. Arthur vide un tube d’astroglisse dans mon cul, et les larmes coulent sur mon visage. James suit cela avec deux doigts. Je vivrais pour pouvoir mettre ma bite dans ce père, c’est le plus serré que j’ai jamais vu, et en plus, c’est joli et rose. Mais je ne serai pas rose le matin. remarque James en se léchant les lèvres.

Je regarde l’écran pendant que la fille à la tête audacieuse se prend une grosse bite dans le cul, je ne peux pas décider si l’expression de son visage est l’agonie ou le plaisir. C’est probablement un peu des deux que je décide.

James me gifle plusieurs fois. Ça pique, mais je refuse de gémir. Il m’avait déjà mis trois doigts dans le cul. Je jouis de nouveau, en giclant tout. Il tire les pinces sur mes lèvres de chatte, et sort ses doigts.

Arthur marche entre moi et la télévision, je rougis quand il se lèche les doigts. Il avait un bouchon rose dans la main. Trop gros, je le pensais aussi, mais j’ai vu la bite de Shauns, elle est encore plus grosse. Tu sais quoi, je te renvoie chez toi avec ça, et il pourra avoir le plaisir de te déchirer encore plus. Les larmes commencent à couler sur mon visage. Je suis effrayé. Shaun, qu’est-ce que tu me fais ?

James me gifle à nouveau et je sens quelque chose de froid et de dur qui me pousse dans le cul. Je regarde autour de moi, et James m’enfonce des boules de métal dans le cul, j’en compte neuf qui pendent. La dernière est à peu près de la même taille que le buttplug dans la main d’Arthurs. James me gifle encore une fois les fesses, une , ,.. deux &. trois fois, et chaque fois qu’il le fait, une autre boule disparaît dans mon cul. C’est bien, ma fille. Il dit que la dernière boule disparaît dans mon cul. Je me sens bourrée, et j’ai mal au cul.

L’image à l’écran change à nouveau, et soudain il y a une petite fille à tête rouge, qui suce deux hommes noirs. Arthur me tend la main et commence à jouer avec mon clitoris. James m’arrache les boules du cul une par une, et j’ai l’orgasme le plus incroyable qui soit. Il se dirige vers le réfrigérateur, à l’arrière, et enlève ce qui ressemble à deux boules, couvertes d’herbes. Il les fourre dans mon cul béant, et commence à insérer le buttplug rose dans mon cul. Ça prend beaucoup de temps et il me gifle le cul quand il a fini.

Maintenant que nous avons terminé, vous pouvez vous habiller. Arthur m’informe.

Voici votre tenue pour ce soir.

Vous avez vingt minutes pour rentrer chez vous avant que les herbes ne commencent à agir. C’est tout ce que c’est, mais cela vous excitera et pourrait vous empêcher de conduire.

J’entre dans les vêtements, c’est une jupe courte, et un haut étroit qui me fait mal aux tétons, les pinces les poussant contre la matière.

Je ne me souviens pas beaucoup du trajet de retour, ni même de l’entrée dans la maison.

Shaun me rencontre à la porte et m’embrasse passionnément. Je sens sa rage à travers le pantalon qu’il porte. Il me tire à l’intérieur et me dit d’un ton calme. Nous sommes mariés depuis dix ans aujourd’hui et nous avons tous les deux des fantasmes sexuels. Je pense qu’il est temps que nous agissions.

Je sais que le tien c’est le sexe anal, le mien c’est de te voir baiser d’autres hommes. Je veux voir ta chatte à vif, et ton cul bien ouvert. Je veux voir le sperme couler le long de tes jambes. Je veux voir ton cul fessé rouge. Tu es d’accord avec ça ? Je hochais encore la tête quand il a commencé à me tirer dans le salon. Il y avait quatre hommes, des amis que Shaun connaissait depuis l’école de droit. Des hommes que je connais depuis qu’on s’est mariés.

On me tend un verre, et je prends une grande gorgée. Shaun prend la bouteille, et annonce que nous pourrions tout aussi bien utiliser la chambre, ce sera plus confortable. D’ailleurs, les caméras y sont déjà installées.

Je me mets au lit, excitée comme jamais je ne l’ai été de ma vie. Alors que je m’apprête à enlever mon haut, Shaun m’arrête. Quelqu’un prend un appareil photo, le rapprochant, pour un bon plan. Shaun me pousse contre le matelas, et pousse grossièrement le dessus, en frottant mes tétons comme il le fait. Il me sourit dans les yeux, et enlève mes pinces à tétons. En voyant qu’il y a un peu de sang quand il les enlève, je peux voir la sympathie dans ses yeux. Il se couche, et embrasse mes tétons, me mouillant encore plus. L’instant d’après, il me retourne brutalement sur le ventre et m’ordonne de lever les jambes.

Je suis conscient que la jupe se relève, couvrant à peine mes fesses. Je rougis, et je tourne la tête pour regarder Shaun. Tout ce que tu as à faire, c’est de dire non, Darling. Mais c’est mon jeu jusqu’à ce que tu le fasses. Je hoche la tête pour dire que je comprends les règles, et je me lèche les lèvres.

Ecoutez les garçons, je vous ai dit qu’Arthur savait ce qu’il faisait. Pas tout à fait assez rouge, qu’en pensez-vous ? Avec ça, une main atterrit sur mon derrière, et une autre, et une autre.

Shaun enlève les pinces de mes lèvres de chatte, et tire dessus, en frottant grossièrement les lèvres entre ses doigts. Ça fait mal, et je pousse mes hanches vers l’arrière, en essayant de le faire arrêter.

Ecoute, elle a besoin de plus, je pense qu’elle veut baiser. L’homme derrière la caméra dit. Qu’est-ce que vous attendez les garçons ? Une invitation officielle ? J’ai dit.

Shaun ouvre une valise que je n’avais jamais vue auparavant, et leur prend plusieurs objets, qu’il remet aux hommes qui sont maintenant tous nus. Je vois une pagaie, un fouet, et quelques cockrings, divers autres objets que je ne reconnais pas.

L’homme à la pagaie se glisse derrière moi, il l’abaisse fort, jusqu’à ce que mon cul pique, et je me mets à pleurer. Il la met de côté et commence à tirer sur la base évasée de la prise de courant, mais elle reste en place. Mon anus s’est fermé hermétiquement autour de l’extrémité effilée. J’essaie de pousser mes mains vers l’arrière pour m’en débarrasser, mais elles sont prises par mon mari, étendues devant moi, et j’entends les menottes se mettre en place. Shaun me gifle les fesses, et l’homme s’empare de la prise, en tirant fermement. Un étrange bruit de succion se fait entendre lorsque la prise sort de mon cul. Il la tient fermement dans sa main, et commence à me baiser avec, la poussant jusqu’au bout et la retirant immédiatement.

Le bouchon rose est remplacé par sa grosse bite. Quand il l’enfonce, j’ai envie de chier, et je commence à sortir. Il a environ la moitié de sa bite à l’intérieur, quand quelqu’un pousse sa bite dans ma bouche. Je peux à peine en mettre la moitié dans ma bouche, il est si gros. L’homme dans ma bouche souffle son sperme dans ma gorge, et j’essaie de ne pas en renverser. L’homme derrière moi se retire, sa bite toujours aussi dure, et me pousse encore plus loin, de sorte que je me tiens sur la tête, le cul en l’air, et les mains toujours enchaînées au lit. Il me pose pour la caméra, montrant mon trou béant à la vue de tous.Ma tante a fait de moi un homme

Puis il me remet sa bite dans le cul, après quelques coups, il m’éjacule dans le cul. On reste comme ça encore une minute, et il est arraché de moi, remplacé par le suivant. Il ne me baise qu’une minute environ avant d’éjaculer.

Je veux sentir ses seins pendant que je baise, et regarder son visage, desserrer les menottes. Jack, le meilleur ami de Shauns annonce. Shaun déverrouille les menottes, et je suis déplacé sur le bord du lit, et les menottes se remettent en place autour de mon poignet gauche.

Putain, elle est bien serrée, c’est aussi bien que nous ayons toute la nuit, et je peux encore l’essayer. dit Jack, en enfonçant la tête de sa bite dans mon cul. Mon anus a recommencé à se fermer, et il pousse lentement, la détermination se voyant sur son visage.

Shaun sourit à ce sujet, et fait tomber le fouet sur mes seins. Il fait couler le sang. Le sang semble les inciter tous, et Shaun le fait couler encore et encore, plus doucement cette fois.

Jack se retire, et me fait des mamours. Mon trou de cul est rouge et étendu. Shaun remplace Jack, et me baise, doucement au début, puis juste pour son plaisir. Quand il se retire, sa place est prise par le dernier de ses amis, un homme appelé Jarod. Sa bite est énorme, et était toujours un sujet de discussion quand ils se réunissaient. Il n’a rien de gentil, et il me baise jusqu’à ce qu’il éjacule au plus profond de moi. Il se penche et m’embrasse sur les lèvres, tendrement. Il sort de moi et commence à me lécher le sperme du cul. Sa langue se sent bien, et je suis étonné de voir que j’ai encore des sensations dans le cul. Quelqu’un repousse la fesse rose dans mon cul, et je sais que la nuit est encore jeune.

Les hommes disparaissent tous dans la salle de bain et j’entends la douche couler. Je m’endors dans un léger sommeil, pour me réveiller et voir Jarod m’arracher les couilles de la chatte. Il sourit comme un écolier. Ils m’ont dit que je pouvais d’abord m’attaquer à ta chatte, je ne suis pas encore très fort, je promets de ne pas te faire de mal.

Je regarde la bite qu’il tient dans sa main, et j’ai du mal à en croire la taille. Même à moitié dressée, elle est assez grosse pour me déchirer. Il me positionne sur le lit, et commence à m’enfoncer sa bite. Pouce par pouce. Quand la moitié est en moi, il commence à me baiser, dedans et dehors. Je me trouve en train de me détendre, de m’abandonner au moment présent, et de profiter de la baise de ma vie.

Le lendemain matin, Shaun et moi sommes restés à la porte et avons salué nos amis. J’ai eu tous les garçons au moins trois fois. En laissant ma chatte et mon cul mouillés, et le sperme coulant le long de mes jambes.

Une autre célébration n’est-elle pas prévue prochainement ? Je demande alors que Shaun ferme la porte derrière nous.

J’ai eu tellement d’orgasmes cette nuit-là que j’ai perdu le compte. J’ai découvert mon côté salope, et je porte souvent des vêtements provocateurs, même pour travailler. Je suis retournée chez Arthur quelques jours plus tard pour me faire percer les tétons, ainsi que les lèvres de ma chatte. J’ai aussi un tatouage dans le bas du dos, fait par James.

La semaine prochaine, nous fêterons l’anniversaire de notre rencontre avec Shaun. Je me demande ce qu’il va penser de cette époque.

histoires taboues
telephone rose amateur
telrosefrance

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Histoires taboues

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *