Menu Fermer

Une famille dépravée qui s’amuse dans une pièce cachée de la maison Troisième partie

Après cette soirée, le mari regarde sa femme et lui dit qu’il va être temps d’initier plus leur fille. Que la découverte de cette pièce ne soit que le début de notre perversion et que cela devienne aussi celle de notre fille.

Alors le père décide que l’heure est venue pour une séance plus poussée avec sa fille. Après le petit déjeuner, il attrape sa fille par les cheveux et l’entraîne dans le donjon. Elle lui demande que se passe-t-il papa ? Et il lui répond qu’il est temps que tu suives les pas de ta mère.

Tu es la chienne au service de tes parents depuis que tu es rentrée dans cette pièce.

Elle répond à son père oui papa je suis une chienne qui mérite d’être punie, souillée, humiliée, au service de ses parents.

Quand le père entend les paroles de sa fille, il a un grand sourire et commence à penser à une soirée avec quelques amis de leur milieu et tout aussi dépravés qu’eux.

Mais avant cela, il va passer un moment à infliger des sévices et se servir des orifices de sa fille en bonne salope qu’elle est.

Une fois arriver dans le donjon, il jeta sa fille au sol et lui ordonne de se déshabiller.

Elle s’exécute et une fois nue met ses bras dans le dos. Il attrape un martinet et commence à donner des coups sur ses cuisses, son cul, ses reins, son ventre et finis par ses seins. Elle essaye de ne pas bouger, mais par moment le martinet lui faisant mal elle fait des grimaces et pousse de petits cris.Une famille dépravée qui s’amuse dans une pièce cachée de la maison Troisième partie

Son père est satisfait de voir que sa fille est obéissante et lui ordonne de se mettre à genou, c’est ce qu’elle fit. Il sort alors sa bite de son pantalon et la présente à la bouche de sa fille. Elle va pour la prendre en main pour commencer à le branler, mais il l’arrête en donnant une claque sur sa main et lui dit qu’elle doit utiliser que sa bouche. Alors pour pas qu’elle ait envie d’essayer de le branler il lui attache les bras bien serrés dans le dos. Elle est maladroite à effectuer la fellation à son père. Au bout d’un quart d’heure, il décide de passer à l’inspection de ses orifices.

Et la surprise, il constate que son anneau culier a déjà été visité. Il décide donc d’un introduire un doigt qui s’enfonce comme dans du beurre. Alors il commence à claquer le cul de sa fille et lui pose la question. Alors petite chienne tu aimes bien te faire sodomiser.

Elle ne répond pas, ce qui énerve un peu son père qui frappe plus fort son petit cul et lui dit que si elle ne dit pas la vérité il continuera à rougir son cul. Et en même temps il lui branle le cul avec deux doigts.

Cela aura duré une bonne heure avant que la fille ne craque et demande à son père d’arrêter.

Pitié, papa, je vais tout te dire. Alors son père retira ses doigts et arrêta de lui rougir les fesses.

Voilà papa, ça fait deux ans que ta fille ainsi que ses camarades féminines sont les putains de toute leur classe.

En entendant cela, le père colle un magistral aller-retour à sa fille. Et elle lui dit que c’est à cause d’un pari perdu qu’elles se font baiser et sodomiser dès qu’un des garçons en a envie. Et tous les week-ends elles subissent un gang bang par toute la classe.

Alors son père commence à sourire et éclate de rire et répond à sa fille

Je vais te montrer comment une bonne pute doit se faire sodomiser et jette sa fille à plat ventre sur la table d’examen et présente sa bite devant le trou de sa fille.

Et là, avec vigueur il pousse d’un grand coup sec sa bite dans le cul de sa fille.

Elle pousse un cri et dit à son père s’il te plaît arrête. Et lui il répond ferme la p’tite pute.

Puis il se met à faire des vas et viens si violemment que ses couilles viennent butées comme la chatte de sa fille.

Il la ramone comme cela une bonne dizaine de minutes avant de lui décharger son foutre dans le cul.

Une fois vidées ses couilles il se retire sans ménagement et jette sa fille dans la cage et lui dit qu’elle va passer la nuit dedans.

Il éteint la lumière et sort de la pièce en laissant sa fille les bras toujours attachés dans le dos dans cette cage puis remonte dans la maison.

Sa femme lui demande où est sa fille et il lui répond qu’elle est enfermée dans la cage en bonne pute qu’elle est.

Alors sa femme demande quelques explications et son mari lui répond que ça fait deux ans que sa fille et ses camarades de classe sont les putes de service de leurs camarades masculins.

Et pour finir, tu lui enverras son dîner dans une gamelle à notre chienne de fille se soir.

Après le dîner sa mère fait une gamelle de pâte et descend voir sa fille. Elle lui caresse le visage en déposant la gamelle et dit à sa fille bonne chienne mange je suis fière de toi. Tu es bien la fille de ta mère. Demain nous allons te montrer le sec hard de tes parents. Puis elle remonte.

Suite bientôt

Erwann

histoirestaboues
recap
bandeau post content

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Histoires taboues, Inceste

Vous aimerez aussi :

2 Comments

  1. LA CHRYsalide

    hum hum on dirait bien que l’auteur de cette superbe zerma a vécu ce genre de situation , il retranscrit très bien la perversion du plaisir de l’ humiliation soumission….

  2. Ping :Une famille dépravée qui s’amuse dans une pièce cachée de la maison Quatrième partie - XFR - Histoires taboues et tél rose amateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *