Menu Fermer

Une famille dépravée qui s’amuse dans une pièce cachée de la maison Deuxième partie

La semaine se passa normalement et il n’y eut aucune allusion aux séances du week-end.

Le vendredi matin au réveil sa femme sortie de sa table de nuit une cage de chasteté et la mis en place sur la bite de son mari l’embrassât et lui dit ce soir tu vas hurler.

Il commença à bander et la cage fit son effet en comprimant sa bite. Il descendit, pris leur petit déjeuner et partirent au boulot.

Le soir venu, ils mangèrent tous et leur fille demanda si elle pouvait sortir. Les parents lui répondirent de passer une bonne soirée. Une fois seul le père descend dans le donjon pour se préparer. La mère descendit après il l’attendait avec un billon en place, une queue-de-renard dans le cul et un collier avec une laisse bras tendu et à genou à attendre sa maîtresse du soir. Elle arriva et attrapa la laisse en tirant d’un grand coup sec en avant pour le faire se mettre à quatre pattes. Attrapa il badine et commença à lui fouetter le cul et les testicules. Il faisait comme un chien et couinait tout autant. Pendant 30 minutes elle n’arrêta pas de frapper tout en le promenant en laisse.

Puis ensuite elle le fit mettre à plat ventre sur le chevalet retira le plug, mit un gant et commença à fouiller dans son cul avec deux doigts puis trois pendant ce temps il couinait toujours comme un chien. Elle alla chercher un gode ceinture (mais celui qui servi pour sa fille) bien plus gros et long. Elle présenta le gland du phallus et poussa d’un coup sec, ce qui fit hurler monsieur. Elle poussa une seconde fois pour faire rentrer le gode ceinture jusqu’à la moitié pendant que monsieur hurlait toujours. Puis elle commença les vas être viens. Là ce chien de mari cessa de hurler et commença à gémir comme une pute qu’il est ce soir pour sa femme.

Elle continue ses vas et viens tout en donnant des claques sur le cul de son mari. Celui-ci remue du cul et cherche à ce que le gode aille plus loin. Remarquant cela elle arrête tout attrape la laisse et traîne son mari vers une table d’examen avec des étriers, l’installe et l’attache fermement, car elle compte utiliser sa dernière acquisition en gode. La bête fait 30 cm de long pour un diamètre de 5,5 cm. Monsieur n’a jamais pris plus de 4,8 cm dans le cul. Revenant avec la bête et le montrant à son mari, quand celui-ci vit le gode il commença à se débattre. Mais il était trop bien sanglé.

Elle lui dit se soir je t’ai dit que tu allais hurler, voilà avec quoi je vais te défoncer ce soir.Une famille dépravée qui s’amuse dans une pièce cachée de la maison Deuxième partie

Résigné, il essaye de supplier sa femme, mais c’est peine perdue. Elle prend du gel qu’elle enduit sur le gode et dans le cul de son mari. Puis présente la bête à l’entrée et commence à pousser. Il a du mal à rentrer et il hurle de douleur. Au bout de deux minutes, le gland rentre et une aspiration se fait ressentir et le gode rentre plus facilement. Elle commence donc ses va et viens dans le cul de son mari qui continue de hurler, mais le gode a un peu de mal à avancer. Elle rajoute du gel et recommence cette fois-ci ça rentre un peu plus et elle peut accélérer les mouvements. Au bout de quinze minutes, les hurlements se transforment en gémissements. Pari gagné pour madame.

Au bout d’une heure de sodomie elle décide de mettre en place une fuck machine avec un gode un peu moins gros, mais une cadence plus élevée. Elle retire le bâillon et vient se placer sur le visage de son mari pour qu’il lui fasse un cuni jusqu’à ce qu’elle jouisse.

Une fois atteint son orgasme elle met en place le dispositif de libération et monte se coucher. Mais celui-ci a un délai avant de pouvoir être utilisé. Monsieur à toujours la fuck machine dans son cul et la cage sur sa bite.

La fuck machine lui ramone le cul à bonne cadence ce qui le fait éjaculer dans un réservoir au bout de la cage. Et c’est à ce moment-là qu’il peut de libérer. Mais pas retirer la cage. Une fois libre il monte se coucher et s’endort comme une masse.

Le lendemain au réveil, madame libère sa bite et l’oblige et boire son sperme et ensuite lui il fait une fellation récolte son sperme et embrasse son mari avant de se lever.

La suite bientôt !

Erwann

histoirestaboues
recap
bandeau post content

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Bi - Gay - Lesbien, Fétiche - BDSM, Histoires taboues

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *