Menu Fermer

Souvenirs coquins d’une superbe soirée de sexe bi

Il y a bien des années, avant qu’il y ait Internet, si vous vouliez voir du porno, vous alliez dans une librairie pour adultes. Une fois, j’étais là et un vieil homme m’a demandé si je voulais une pipe, j’ai refusé parce que j’avais peur de faire quoi que ce soit dans un endroit semi-public. Eh bien, avancez de 25 ans et la seule bite que j’ai eue, c’est de me branler et ce nerf semble être suffisant. J’ai eu envie d’aller à la librairie la plus proche et de tenter ma chance, je m’en suis dissuadé à maintes reprises, mais maintenant l’envie est si forte.Souvenirs coquins d’une superbe soirée de sexe bi

J’ai mis ma plus jolie culotte et je suis allé en ville pour tenter ma chance. J’ai payé mes frais et je suis entré dans la zone pleine de cabines d’observation, il y avait quelques hommes qui traînaient dans les allées, mais cela ne m’intéressait pas. J’ai choisi une cabine où au milieu de deux cabines occupées j’ai payé la machine pour visionner des films de travestis. Je n’étais pas là cinq minutes lorsqu’un doigt a traversé le trou dans le mur, j’ai caressé le doigt et ensuite une queue a été poussée à travers. Dieu que c’était beau, et je me suis penché vers le bas, j’ai léché le gland et j’ai entendu un doux soupir de l’autre côté. J’ai commencé à sucer et peu de temps après, il s’est retiré et m’a demandé si je voulais rencontrer dehors et j’ai accepté même si c’était juste pour mettre un visage à cette queue.

Nous nous sommes rencontrés juste devant la porte du magasin, il avait environ 60 ans et était en forme pour un homme de son âge. Il m’a demandé si je voulais aller à une fête chez un de ses amis. Je l’ai suivi jusqu’à la maison de ses amis et quand nous sommes entrés, j’ai été surpris de trouver une vingtaine de personnes d’âges et de niveaux d’habillement différents. Ma bite qui était à moitié dure et qui dégoulinait un peu de présperme a commencé à devenir plus dure. Il m’a présenté à des gens, puis nous sommes entrés dans une chambre en nous embrassant et en nous caressant. Nous avons ralenti pour nous déshabiller l’un l’autre et nous avons été tous les deux surpris d’apprendre que nous portions tous les deux des culottes. Je me suis mis à genoux et j’ai commencé à lui lécher la bite pendant qu’il portait encore sa culotte. Son sperme avant était savoureux et je voulais son sperme dans ma gorge alors j’ai sorti sa bite de sa culotte et j’ai commencé à sucer, il n’a pas été long avant qu’il a commencé à gémir et a ensuite tiré sa charge dans ma bouche. Il avait un goût délicieux et sa charge était si lourde que je n’arrivais pas à l’avaler assez vite et j’ai eu des gouttes sur le menton. Je me suis levé et il m’a embrassé et a léché son sperme qui avait coulé sur mon menton. Je pensais qu’il prendrait alors soin de moi, mais il m’a assise sur le lit et a ouvert la porte et un homme et une femme sont entrés, puis il a dit qu’ils prendraient soin de moi.

L’homme s’est tenu devant moi pour que je puisse sucer sa bite et elle était sur ses genoux en jouant avec ma bite à travers ma culotte. Je ne savais pas combien de temps je pouvais tenir, mais la bite dans ma bouche a explosé avec du sperme que j’ai réussi à avaler et en même temps j’ai joui dans dans ma culotte et la bouche de la femme qui me suçait.

On s’est allongés tous les trois sur le lit, et l’autre gars et moi, on l’a servie avec notre bouche jusqu’à ce qu’elle vienne.

Nous nous sommes allongés là tous les trois, nous nous sommes reposés un moment, puis nous sommes entrés dans la pièce où tous les autres nous attendaient pour les servir. Quelle merveilleuse soirée !

histoirestaboues
recap
bandeau post content

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Bi - Gay - Lesbien, Histoires taboues

Vous aimerez aussi :

1 Comment

  1. LA CHRYsalide

    Très sympathique petite histoire qui rappelle quelques souvenirs bien mielleux indécents ,dieu que c’était bon ;dommage qu’elle soit un peu courte (cette histoire taboue je suis sure qu’il y a d’autres choses à raconter)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *