Menu Fermer

Samantha et Nina Jeux de sexe pervers Chapitre 3

Heureusement que Nina chasse et picore. Elle regardera ses mains, pas l’indicateur de frappe. Elle ne m’aura pas vu bafouiller.

Nina : J’ai moi-même eu un um agréable ce matin.

Nina : Je dois vous remercier encore pour les volts supplémentaires.

Samantha : Watts.

BON SANG DE BONSOIR, POURQUOI AVEZ-VOUS TAPÉ ÇA ? Ces fichues choses répondent pour moi avant même que j’ai une chance de…

…elle se masturbe avec le jouet que je lui ai réparé.

Elle le met en elle.

…bonté.

…bon sang, qu’est-ce que je pensais qu’elle allait en faire ?

Nina : Wattever.

Samantha : 😛

Samantha : Eh bien, vous me connaissez. Toujours prêt à donner un coup de main, comme je le peux. 🙂

Elle peut prendre cela comme elle le souhaite. Sans engagement, trappe d’évacuation toujours ouverte en cas d’urgence. Bien.

Nina : Comme vous pouvez ? 😉

MERDE ! NINA, ARRÊTE DE FAIRE ÇA !

Sois courageuse, Samantha. Toutes les lampes sont vertes. Elle ne te taquinerait pas. C’est ta meilleure amie. Elle ne te taquinerait pas pour ce genre de choses, à moins qu’elle ne se rende compte que tu ne fais que plaisanter, et elle pense probablement que tu ne fais que plaisanter, et avouons-le, elle te taquinerait quand même, alors tant pis, plaisante, pourquoi pas.

Samantha : Comme je peux. 😉

Nina : Tu es un grand dragueur.

Samantha : Dit la marmite à la bouilloire.

Là encore, l’indicateur de frappe est passé à “Nina est en train de taper”, puis s’est arrêté à “Nina a saisi du texte”.

Voici un autre problème : est-ce que cela signifie qu’elle décide d’envoyer ou non le message, ou qu’elle a été distraite par quelque chose, ou qu’elle a les mains dans son pantalon, ou que son disque dur est en train de battre à nouveau ?

Nina : Tu sais à qui je pensais, ce matin ?

Le souffle de Samantha s’est arrêté au milieu de l’inspiration.

C’est ça.

Samantha : Non, qui ?

C’est vraiment ça.

Samantha s’est assise et a fixé l’indicateur, bloquée sur “Nina est entrée dans le texte”, sentant la chaleur monter en elle – sentant la glace dans sa colonne vertébrale, le feu dans ses joues, commençant à soupçonner qu’elle avait raison à propos de quelque chose de merveilleux.

C’est là que je découvre que mes rêves se réalisent.

Nina : Ma meilleure amie.

Samantha s’arrête.

Samantha : …vous voulez dire moi, n’est-ce pas ?

Nina : …peut-être

La chaise de Samantha a touché le sol. Ses lunettes ont rebondi sur son nez. Le câble de la souris de Samantha faisait courir un ruban tourbillonnant de sa main levée. Higgs, en train de se faufiler dans la pièce, s’est à nouveau mis en route.

“OUI ! Oh oui, bon sang !”

Nina est en train de taper…

Les doigts de Samantha volaient au-dessus des touches.

Samantha : Vous ne plaisantez pas, n’est-ce pas ?

Nina : …non…

Samantha : A qui diable pensez-vous que je pensais ?

Nina : …

Nina : …J’ai peur de deviner. Je ne sais pas ce que tu ressens en ce moment, Sam. Les textos, c’est nul.

Samantha : Je pensais aussi à ma meilleure amie 😀

Nina : …

Nina : 😀

Les deux meilleurs amis se sont souri sur Internet par un chaud dimanche matin, tous deux conscients que le prochain moment allait être très, très intéressant.

Après quelques secondes, ils se sont souvenus de respirer, et de parler.

Samantha : Dois-je venir ?

Nina : Je viendrai vous voir. J’aime l’odeur de chez toi. 🙂

Nina : Donnez-moi une heure ?

Samantha sourit.

Samantha : Ça va être une heure tendue. :s

Nina : Je parie que tu peux trouver quelque chose à faire 😉

Nina : Je vous ai interrompu, après tout…

Samantha le fixait. Elle s’est mordu la lèvre. Nina était encore en train de taper.

Nina : Vous pouvez me donner un commentaire en cours si vous le souhaitez. 🙂

Samantha : Vous voulez dire… taper à une main ?

Nina : Tu veux ? 😀

Samantha hésite. Elle se rassit.

Samantha : Dites-moi ce qu’il faut faire.

Nina : Dis-moi ce que tu fais.

Samantha : J’attends que tu me dises ce que je dois faire 😉

Nina : Très bien, alors, mets ta main dans ton pantalon et dis-moi ce que tu fais.

Samantha, respirant fort et rougissant, a tortillé son jean et sa culotte jusqu’aux genoux.

Samantha : Je les ai fait tomber.

Nina : Et quels sont les trésors que vous avez trouvés ?

Samantha : Ma chatte. 🙂

Nina : Yay !

Samantha : Je l’ai trouvé ! 😀

Nina : Dans ton pantalon, tout ce temps !

Samantha : Mais qu’est-ce que je dois en faire ? 😮

Nina : Dis bonjour.

Samantha : Salut, la chatte.

Nina : Serrez-lui la main.

Samantha : Il n’a pas de mains à serrer. :s

Nina : Caressez sa tête, alors.

Samantha : …mmm.

Samantha : encore toute mouillée de tout à l’heure.

Samantha : de penser à… vous. 😀

Nina : Maintenant, tu tapes aussi lentement que moi.

Nina : Peut-être que je devrais participer aussi.

Nina : Ou peut-être que ce serait trop lent. Peut-être que je vais juste regarder et apprécier. 🙂

Nina : Tu es toujours là ?

Samantha : penser à tes lèvres sur les miennes

Nina : Ooh. Parle-moi de ça.

Samantha : sentir son cœur battre

Samantha : toucher votre cou

Samantha : oh mon Dieu

Nina : Va plus bas que mon cou.

Samantha : oui

Samantha : penser à se mordre le cou

Samantha : et caresser votre poitrine

Nina : Vilaine Samantha. Vous vous touchez en ce moment ?

Samantha : oui

Nina : Comment se sent ta chatte ?

Samantha : v hot

Samantha : v wet

Samantha : douce et humide, elle a mal pour vous

Samantha : Écoutez, vous m’avez fait parler en langage textuel.

Samantha : Et maintenant, mon clavier a Sam-goo dessus, merci pour ça.

Nina : Avec plaisir. 🙂 Remets ta main là où elle était heureuse.

Samantha : ok

Nina : Tu n’as pas besoin de taper, juste de lire et de te faire venir pour moi.

Nina : Je t’aime, Samantha.

Nina : Et je veux que tu me baises.

Nina : Mon Dieu, ça fait des années que je veux te dire ça.

Nina : Baise-moi, Samantha.

Nina : Je vous en prie.

Nina : Baise-moi.

Samantha : je t’aime aussi

Nina : Je veux sentir ton souffle chaud sur mes seins, tes doigts à l’intérieur de moi. Je veux les serrer et te laisser sentir mon cœur battre dans ma chatte. Je veux que tu suces mes tétons, et que tu me fasses jouir, et que tu me sentes venir autour de tes doigts.

Nina : Plus que ça, je veux que tu m’embrasses. Je veux sentir tes lèvres contre les miennes, ta langue dans ma bouche, avec force.

Nina : Plus que ça, je veux que tu me tires les cheveux. Pourrais-tu me tirer les cheveux, Samantha ? Tirer mes cheveux vers l’arrière pour que ma gorge soit exposée, et me mordre pendant que tu me baises ?

Samantha : oui

Nina : Seriez-vous dur avec moi ?

Samantha : oui

Nina : Mmm. Est-ce que tu me ferais mal, si je te le demandais poliment ?

Samantha : oui

Nina : Tu veux bien me gifler, s’il te plaît ? On pourrait peut-être commencer par me donner une petite fessée et ensuite travailler à partir de là ?

Samantha : oui

Nina : Ooh. Cette pensée me mouille beaucoup. Je veux que tu me laisses des petites marques rouges.

Samantha : déjà proche

Nina : Viens donc.

Samantha : fermer

Nina : Dans une heure, je vais venir chez toi et t’embrasser, Samantha.

Nina : Je vais sonner à la porte, et quand tu répondras, tu pourras m’embrasser dans tes bras, et je t’embrasserai en retour.

Nina : Et je vais te serrer de près.

Nina : Et puis je veux que tu m’emmènes dans ta chambre et que tu me baises.

Nina : Baise-moi.

Nina : S’il te plaît, s’il te plaît, baise moi.

Samantha: !

Nina : Viens pour moi, Sam.

Samantha : o god

Nina : Viens pour moi.

Samantha: !!!!!

Nina : C’est bien ?

Samantha: !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nina : Yay ! 😀

Samantha : toujours

Nina : Toujours en cours ?!

Samantha: !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nina : Putain de merde !

Nina : …bonjour ?

Nina : …vous êtes là ?

Nina : Tu t’es évanouie ?

Samantha : je suis là

Nina : Ça vous a plu ? 🙂

Samantha : la chaise est tombée

Nina : Merde, ça va ?

Nina : Allô ?

Nina : Ça va, Sam ?

Samantha : Il fallait juste que je trouve mes lunettes.

Samantha : Ramène tes grosses fesses par ici, que je puisse te baiser comme tu le veux, Nina.

Nina : Oui, madame !

Nina s’est déconnectée.

***

histoires taboues
telephone rose amateur
telrosefrance

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Histoires taboues

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *