Menu Fermer

Quand Olga devient une chienne

Quand Olga devient une chienne

Voici le 3ieme volet de mon histoire avec Olga.

Bien Evidemment ce que je raconte est la stricte vérité

Pour ceux qui n’ont pas suivi l’histoire le mieux, c’est de reprendre les 2 premiers volets.

Dans le cadre de mon travail, je me déplaçais énormément à l’étranger !!

Me voilà à Copenhague pour une semaine, je buvais une bière dans un bar sur la rive d’un canal et je voyais une femme la quarantaine jouer avec ses chiens (3 beaux mâles). J’ai tout de suite deviné qu’elle est zoophile, car je sais comment les femmes zoophiles sont avec leurs bêtes. Les chiens aussi toujours tendance à la pousser pour la culbuter, je vois aussi comment elle rit de leur folie et de temps en temps elle caresse le ventre juste assez rapproché du fourreau sans le toucher.

Observez les femmes avec des chiens et vous comprendrez !!!!!!!

Je lui montre de l’intérêt et je l’aborde en la complimentant sur ses bêtes, histoire de papoter et voilà que je lui offre à une bière. J’ai fini par savoir qu’elle travaille dans une ferme. Montrant tout mon intérêt pour son travail et la voilà qui me propose une visite guidée ; RDV pris pour le lendemain pour me montrer son chenil.

De fil en aiguille elle m’a avoué sa relation zoophile, qu’elle n’a jamais fait l’amour avec un être humain, que c’est un chien qui a eu sa virginité. Je lui avouais mon admiration et combien j’appréciais les femmes zoophiles. À condition que je promette de regarder uniquement elle m’a demandé si je voulais assister à sa saillie. Elle n’a confessé que de temps en temps elle se tapait le cochon de la ferme, elleça disait que l’excite de sentir cette queue en tir bouchon.

Dans cette atmosphère chargée de sexe, je lui ai demandé si elle acceptait que je revienne avec une amie, je lui ai expliqué le contexte de ma demande, l’idée lui a plu. RDV pris.

De retour, j’ai proposé à Olga de passer un weekend chez l’habitant au Danemark sans lui préciser le fond de ma pensée.

Nous voilà à courir dans le champ avec les chiens, rentrés à l’intérieur, elle a proposé à Olga de l’aider à laver les chiens, tout en les lavant elle s’amusait à jouer avec leurs queues. Habitués à ce jeu les bêtes bandaient, je voyais Olga s’amuser et faire comme l’autre.

Retour au salon, les chiens n’arrêtaient pas de renifler Olga et notre amie, de temps en temps ils grimpent dessus pour les culbuter. Leurs queues sorties du fourreau, notre hôtesse émoustillée par ces provocations y va carrément et commence une fellation à chacun juste pour les exciter davantage. Moi j’étais absorbé par ce spectacle Olga a commencé à se frotter les cuisses signe annonciateur. A son tour je l’oblige à prendre un dans sa bouche, passé la première réaction elle a fini par’ prendre goût à ce contacte nouveau et étrange pour elle, la texture, l’odeur et le goût.

Notre hôtesse briffée par moi sur la personnalité de ma chérie !! Elle la redresse et lui dis :

« ce soir je vais te marier à mes 3 chiens. Viens que je te prépare pour ta nuit de noces et faire de toi une chienne ».

 Sans lui demander son avis, elle lui prend la main et me demande de la suivre dans l’étable. Les chiens sont comme des fous tournent au tour, je pense qu’ils ont compris ce qui se prépare. Pour plus de sécurité, nous les avons isolés. On déshabille Olga, elle tremble, puis on lui met un des colliers des  chiens autour du coup pour la conditionner  (le dialogue est en Anglais) puis je lui demande de se mettre en position pour sa nuit de noces. On lui pose la question acceptes tu de prendre pour époux ses 3 chiens, elle ne répond pas !! Je prends une autre laisse en cuir et lui inflige juste un coup bien appliqué entre ces cuisses, je sais qu’elle adore quand ses lèvres la brûlent.

Notre amie excitée aussi  par la situation,  viens lui gifler la chatte en la traitant de chienne dépravée, puis on l’attache au poteau. Olga à 4 pattes le cul et la chatte ouverte qui mouille comme jamais. On autorise le 1er à venir et le voilà qui se met à lui laper la chatte et le cul, elle gémissait de plaisir, c’est la découverte d’une langue rappeuse, on écarte le premier puis le second, puis le troisième chacun à gouter à ses sécrétions sucrées et baveuses (salive et mouille). De temps en temps notre amie vient lui vérifier la chatte si elle est bien dilatée par le désire de se faire monter pour se faire féconder comme elle qui est aussi une chienne en chaleur, c’est ce qu’elle lui dit !! T’aimerais te faire baiser par mes chiens ? Dis que t’en meurs d’envie !! Tu es tellement en chaleur que tous les chiens du quartier sentent l’odeur de ta chatte de salope !!, tu verras à partir de ce soir seul un chien te comblera, mes chiens sont d’es baiseurs !!

Toujours attachée, le cul bien relevé on lâche un des chiens qui sans hésiter lui grimpe dessus, sa queue sort du fourreau, rouge dégoulinant de giclées de sperme, au départ il bute sur ses fesses puis soudain il trouve la vulve béante D’Olga. Et la voilà qui crie YAH  YAH  YAH pendant qu’il la besognais, puis un crie strident, car il vient de la forcer à avaler son Knot. Je viens d’assister à une merveilleuse transformation, je viens d’offrir à Olga une autre façon, de découvrir une autre facette de sa personnalité. On voit le cul du chien qui palpite ce qui veut dire il est en train de la remplir de sperme, Olga les yeux fermés parlait en hollandais elle délirait. De temps en temps elle dit : il va ne tuer, il me déchire de l’intérieur, Le chien se retourne et ça lui arrache une douleur, Cul contre cul, Olga nouée. « » dis que tu aimes sentir mon chien, tu vas jouir je le sens tu vas hurler je le sens.

Elle se met devant Olga et lui di regarde-moi comme je mouille, car je sais ce que tu ressens, sens comme il te masse de l’intérieur et son knot te remplir.. Olga ne fait que gémir impossible de parler juste des YAH Yah puis fuck meeee je sais !! Elle a son orgasme foudroyant, sa chatte débordait de sperme. Le chien au bout de 20minutes il se retire dans un flop, sans lui laisser le temps de récupérer on lâche le deuxième lui plus chanceux du 1er coup il l’a pénétré, Olga hurle, les larmes qui coulent, le chien la besogne puis il se calme, sans se retourner il veut se retirer, mais difficile et Olga hurle de douleur, car va la déchirer puis il réussit.

Le troisième arrive idem il la possède, Olga qui hurle FUCK ME I’M YOUR DOGIl

Je ne sais pas la quantité de sperme qu’ils lui ont déversé dans sa grotte, mais notre hôtesse est venue s’installer juste en dessous d’elle et a ouvert la bouche au sperme qui coule elle en buvait des lippées. Dommage qu’elle n’accepte pas les hommes elle était en folie sa chatte mouillée. Un des autres chiens est venu la lécher et elle a jouie comme folle moi je me masturbais à en crever.

Après l’effort le réconfort, on a félicité la nouvelle mariée, puis pour nous coucher nous avons décidé de la laisser seule avec les chiens à dormir sur le même lit moi sur le canapé et notre hôtesse dans une autre chambre.

Le lendemain Olga apparue les yeux cernés fatiguée mais souriante en disant elle n’a pas pu s’empêcher de les sucer encore !!

Toute la journée, l’une comme l’autre se sont faites saillir à tour de rôle, c’était presque une compétition à qui se fera monter le plus, deux femelles vivants dans la bestialité, deux femelles insatiables de queues de chiens, deux femelles en extase.

Je n’étais pas autorisé à baiser (puni pour ma perversité, car elles ont décidé d’être de vraies chiennes en chaleur c’est ce qu’elles sont finalement des vides couilles.

Olga est heureuse de sa découverte, c’était un risque, mais finalement comme elle disait c’est le chemin de son éducation, doucement elle a découvert sa personnalité, elle adore appartenir et se soumettre à ses vices, j’ai jamais essayé de l’humilier gratuitement ni cruellement toujours dans le plaisir de la pousser dans sa dépravation et le respect. Olga n’est soumise à personne sauf à ces impulsions.

Le souci c’est qu’elle devient accro et demande de plus en plus de choses. On a essayé la cire chaude aussi, le fiste etc etc. Je devais tout le temps faire attention à sa sécurité !!. Puis arrive un moment où chacun doit prendre son chemin, ainsi est faite la vie, personne ne possède personne, mais on se donne à qui on veut reste à savoir pour combien de temps ?

De temps en temps je me remémorise toutes ces aventures comme des films pleins la tête, jamais filmé c’était compliqué à l’époque, mais des images gravées à jamais sur l’écran de ma mémoire ces images s’enchainent.

Merci à ce blog d’exister et de donner cet espace d’échange

Merci a vous aussi de m’avoir lu

j’espère que vous avez aimé ce moment en ma compagnie

TPSMPS

histoires taboues
telephone rose amateur
afterpost

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Histoires taboues, Zoophilie

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *