Menu Fermer

Prise en double pénétration par son chien et son petit ami en forêt

Si jeune et déjà chienne

Émilie est une jeune fille studieuse de 18 ans depuis quelques jours. Pendant les vacances de printemps, elle a passé la matinée à réviser. En ce début d’après-midi, elle se donne un peu de plaisir, seule dans sa chambre avant de voir à quoi elle va occuper le reste de la journée. Elle est mignonne, mais très timide et cache ses belles formes sous des tenues trop larges et se coiffe de façon stricte pendant les jours d’école. En plus, elle porte des lunettes ne mettant pas son visage en valeur. Les garçons l’attirent bien, mais elle est trop timide pour les approcher, et ceux-ci ne s’intéressent pas à elle : « La première de la classe, bûcheuse et rébarbative » est la description la plus flatteuse de ces jeunes mâles en recherche de filles faciles. Elle n’est plus vierge dû à la pratique assidue de la gymnastique rythmique étant plus jeune, mais rien d’autre que ses doigts n’est jamais rentré dans son intimité.

Cependant, elle prend soin d’elle et entretient sa toison bien taillée en un petit triangle indiquant la direction de la caverne au bonheur. Aujourd’hui, n’étant pas à l’école, elle porte une petite jupe légère à carreaux descendants à mi-cuisses sur un slip brésilien en dentelle blanche et un chemisier sans rien dessous, son 85 B se passe bien de soutien quand elle est à la maison. Elle est là sur son lit, la jupe et le chemisier relevés, le slip écarté, à se donner du plaisir en pensant à quelques beaux garçons du lycée quand sa mère l’appelle pour sortir le chien. Émilie, frustrée de son plaisir, se réajuste rapidement et va chercher le chien au garage. Le chien, un golden retriever de 3 ans, très joueur, bien dressé et obéissant, répondant au nom de Rufus. Après avoir attaché la laisse du chien, Émilie se dirige vers les bois derrière la maison pour la promenade. Bien qu’obéissant, elle ne le laisse pas libre, car les lapins, grouillants dans les bois en question, attirent toujours Rufus qui se prend à les courser dès qu’il peut. Elle est déjà assez loin et ne voit plus les maisons quand un lapin passe juste sous les pieds d’Émilie. Rufus ne manque pas de vouloir lui sauter dessus et renverse sa maîtresse qui se coince un pied dans une racine et se tord la cheville en lâchant la laisse. Émilie crie de douleur et Rufus, qui avait commencé à suivre le lapin, vient voir ce qui arrive à sa maîtresse.

Elle tente de se relever, mais la douleur est trop forte et elle retombe sur ses genoux en lâchant un nouveau cri. Elle serre les dents et les larmes commencent à couler le long de ses joues. Rufus derrière sa maîtresse commence à s’approcher, sentant quelque chose. Il pose sa truffe sur les fesses de la jeune fille et semble très attiré par l’odeur qu’il y sent. Malgré la douleur, Émilie se rend compte que Rufus est derrière elle et que sa position est assez équivoque Elle tente une nouvelle fois de se lever, mais sa cheville ne la supporte pas En retombant, sa jupe remonte sur ses fesses et Rufus a maintenant accès à son slip Ce slip encore poisseux du plaisir qu’elle était en train de se donner dans sa chambre avant l’appel de sa mère Rufus sent encore une fois et donne un coup de langue démarrant sur son bouton et remontant jusqu’à la raie de ses fesses Émilie est troublée par cette situation, mais tente de garder le contrôle Elle crie « Rufus, couché ! », mais celui-ci n’en a cure et donne un second coup de langue sur la source de cette bonne odeur Émilie ne peut se retenir de lâcher un gémissement de plaisir Elle tente encore une fois de réagir, mais avant qu’elle n’en ait eu le temps, le troisième coup de langue de Rufus la tétanise, proche de l’orgasme dont elle a été frustrée Gêné par le slip, Rufus l’attrape dans sa gueule et d’un coup de dents le déchire, révélant ainsi l’intimité de sa maîtresse Au nouveau coup de langue de Rufus, Émilie perd totalement le contrôle et jouit violemment, posant sa tête sur le sol et lâchant un cri de bonheur Jamais elle n’avait ressenti pareil orgasme qu’avec cette langue en train de la lécher et de la fouiller.

Elle peine à redescendre sur terre, Rufus continuant à lui lécher l’intimité et remontant sur son petit trou qu’il fouille parfois Soudain, elle ne sent plus la langue de Rufus derrière elle, mais ses pattes sur son dos Elle regarde derrière elle et voyant le membre de son chien dressé derrière elle, elle comprend où celui-ci compte en venir Elle tente de réagir et de repousser son chien, mais dans sa position elle n’a guère de force et surtout, Rufus referme sa gueule sur sa nuque pour la maintenir en place Celui-ci tente une première fois de rentrer son membre dans l’ouverture devant lui, mais il n’est pas habitué à ce genre de manœuvre Après deux ou trois tentatives infructueuses, mais tellement bonne pour Émilie, celle-ci se surprend à prendre la queue de son chien et à la diriger vers son intimité vierge de toute pénétration mâle à ce jour Rufus comprenant que le chemin est ouvert plonge son membre avec vigueur dans sa jeune chienne Celle-ci sous les coups de butoir commence à prendre son pied une nouvelle fois Son chien a de la vigueur et la pistonne de plus en plus vite lorsque soudain Émilie sent quelque chose d’énorme rentrer Le nœud de Rufus vient de rentrer dans sa chatte huileuse et les bloque dans cette position Émilie sent son vagin, déjà bien rempli par la bite de son chien, se remplir en plus du liquide que celui-ci lâche sans arrêt.Prise en double pénétration par son chien et son petit ami en forêt

Elle enchaîne orgasme sur orgasme sans pouvoir faire plus que baver sous elle et gémir de bonheur Au bout d’un temps qu’Émilie ne peut estimer, Rufus recule et le nœud ayant dégonflé sort de sa chatte débordante de foutre canin Rufus se retourne sur les fesses de sa chienne et commence le nettoyage de la chatte de celle-ci Le passage de la langue du chien sur son intimité ravagée provoque encore quelques vagues de plaisir à la jeune fille, mais, épuisée, elle n’arrive plus à jouir Après avoir nettoyé sa maîtresse, Rufus s’occupe de se nettoyer lui-même, laissant un peu de répit à Émilie Elle tente de redescendre sur terre, remet sa jupe en place et tente une nouvelle fois de se relever Action réussie cette fois, sa cheville n’a pas l’air cassée et elle pourra rentrer en boitillant Rufus lui attend sagement assis aux pieds de sa maîtresse à double titre, malgré les lapins courant autour de lui Émilie reprend pied et regarde autour d’elle.

Heureusement, elle était loin des maisons et personne ne l’a entendue crier Personne ? Bastien, le jeune voisin amoureux d’Émilie, caché derrière un arbre à une dizaine de mètres de là, range sa queue après avoir répandu sa semence sur l’humus forestier Pendant les jours qui suivent sa première rencontre avec un sexe mâle, Émilie se sent envahie de pensées contradictoires D’une part, elle refuse d’accepter qu’elle a eu un rapport charnel avec un chien, d’autre part, le bonheur qu’elle y a pris était tellement intense qu’elle a peur d’avoir envie de recommencer Elle fait bien promener Rufus dans le bois chaque jour, mais elle ne s’enfonce plus aussi loin que lors de cette aventure Et en plus, de peur de recommencer, elle porte des pantacourts et ne se caresse plus en journée Rufus, quant à lui, est beaucoup moins foufou quand il est dans le bois Il reste sagement aux côtés de sa jeune maîtresse Une autre personne était aussi tous les jours dans les bois depuis cette histoire entre Émilie et Rufus Il s’agit de Bastien, le jeune voisin témoin de cette baise sauvage Il guette chaque jour Émilie et la suit dans l’espoir qu’elle recommence Le dimanche suivant, ses parents ont invité quelques amis, mais tous les enfants présents ont au maximum 10 ans Aussi Émilie s’ennuie ferme.

Pour bien présenter, elle a mis une jupe sur un string avec un haut moulant un peu sa poitrine sans soutien L’après-midi se déroule dans la monotonie des conversations adultes quand la mère d’Émilie lui suggère de sortir Rufus avec les enfants Ceux-ci, très occupés par leurs jeux, ne souhaitent pas aller dans les bois Émilie, ravie de cette distraction toute seule, file vite avant que l’un des enfants ne change d’avis Une fois dans le bois avec Rufus, Émilie prend le chemin qui quelques jours plus tôt l’a amenée à se faire prendre par son chien Elle marche plongée dans son dilemme quand elle sent la truffe de Rufus passer sous sa jupe et lui toucher les fesses Surprise, Émilie repousse gentiment Rufus en lui disant : « Pas maintenant mon beau » Ils s’enfoncent encore un peu dans le bois, jusqu’à arriver à l’endroit de leurs premiers ébats Arrivée là, Émilie s’arrête et regarde autour d’elle Personne, les maisons sont loin, elle se sent étrange Elle lève sa jupe, passe ses doigts sous son string et trouve ses lèvres légèrement poisseuses Elle décide de quitter ce bout de tissu et se place à genoux sur un tapis de mousse Rufus la regarde faire sagement assis sur le chemin.

Elle l’appelle : « Rufus, viens mon beau mâle », en tapotant ses fesses découvertes Sans se faire prier plus, le jeune chien vient passer sa langue sur la source de plaisir de sa chienne Au premier coup de langue, Émilie sent son sexe s’ouvrir en grand et commencer à sourdre sur ses cuisses Au second coup de langue, l’organe râpeux lui titille le clitoris avant de s’attarder dans son vagin, Émilie gémit de bonheur Au troisième coup, elle ne se contrôle plus et émet des petits cris avant de jouir violemment aux coups de langue suivants Elle se remet de son orgasme quand elle sent, comme la première fois, les pattes de Rufus sur son dos Elle empoigne directement le membre canin et se le colle à la vulve Sentant sa femelle prête à le recevoir, Rufus commence à la besogner avec vigueur Émilie ressent rapidement les effets de ce sexe en elle et lâche des petits cris de bonheur entrecoupés de gémissements Au moment où le nœud rentre dans son sexe, elle voit surgir devant elle son voisin qui a sa queue entre ses mains et qui la regarde Émilie, d’abord surprise par cette apparition, veut faire sortir Rufus Malheureusement, le nœud de Rufus est rentré dans le vagin de la jeune femme et les maintient bien soudés L’excitation d’Émilie, un instant retombée par l’arrivée de cet intrus, remonte en flèche en sentant le liquide canin se déverser en elle.

Voyant ça, Bastien s’approche de la belle et lui présente sa queue devant la bouche Emportée par l’excitation, Émilie se jette sur ce sexe offert et commence une fellation maladroite Elle n’a jamais sucé une queue de sa vie C’est aussi une première pour Bastien Il a toujours rêvé de se faire sucer par celle qu’il aime en secret depuis le début de son adolescence, Mais la situation dépasse tous ses rêves, même les plus fous Profiter de la bouche d’Émilie pendant que celle-ci se fait prendre par son chien Bastien fait tout ce qu’il peut pour se retenir, mais la situation est telle qu’il n’y arrive plus Il tente de sortir de la bouche d’Émilie, mais celle-ci s’accroche à son sexe comme un bébé à son biberon Il ne peut plus se retenir et dans un long gémissement, il lâche son foutre dans la bouche de la jeune femme qui avale l’offrande avec plaisir Rufus toujours en elle, Émilie continue à sucer le dard de Bastien qui de ce fait ne perd presque pas de vigueur, l’avantage de la jeunesse Ils restent dans cette position pendant un moment, Émilie jouissant tant et plus avec le sexe de Rufus dans le sien et pompant celui de Bastien dans la bouche Au bout d’un long moment, le nœud de Rufus ayant dégonflé, celui-ci peut retirer son sexe de celui d’Émilie Il descend de sa chienne et entreprend de lui lécher tout le foutre qui sort de sa chatte dilatée Devant ce spectacle, Bastien se répand une nouvelle fois dans la bouche d’Émilie ainsi que sur son visage, car elle a lâché la queue en criant de plaisir Émilie peine à revenir dans le monde réel Bastien, lui, contemple la jeune femme encore sur son nuage de jouissance et la trouve si belle.

Quand Rufus a fini de la nettoyer, Émilie s’écroule au sol, épuisée Bastien se penche vers elle et lui essuie le visage avant de lui voler un baiser Un peu honteux de son comportement, Bastien commence à s’éloigner quand Émilie le rappelle Elle lui dit : « Attends, Bastien, ne pars pas, aide-moi à me relever » Il revient sur ses pas, se penche et prend Émilie sous les bras pour l’aider Celle-ci, en se relevant, enlace Bastien et l’embrasse goulûment Un peu surpris, le jeune homme finit par répondre au baiser de la belle Une fois séparés, Émilie lui envoie une claque magistrale sur la joue Elle lui crie : « Tu m’as fais une de ces peurs à débarquer comme ça sans prévenir ! Mais j’ai adoré la suite » Et elle embrasse à nouveau un Bastien interloqué et se tenant la joue toute chaude et rouge Rufus, couché aux pieds de sa maîtresse, après s’être nettoyé le sexe qui est rentré dans son fourreau, attend sagement pour rentrer chez lui Émilie est un peu trop occupée pour s’occuper de son chien pour le moment Elle est en train de s’excuser pour la baffe, mais elle a été tellement effrayée qu’elle avait eu besoin de ça pour se calmer Elle avoue à Bastien qu’elle a déjà pensé à lui lors de ses plaisirs solitaires et qu’elle n’osait pas lui demander de sortir avec elle Après un nouveau baiser, Émilie prend la main de Bastien d’un côté et la laisse de Rufus de l’autre et entraîne ses deux mâles dans son sillage pour rentrer chez elle Elle se sépare de Bastien après un dernier baiser et la promesse de se retrouver demain pour promener Rufus.

En rentrant, Émilie va directement dans sa chambre pour se caresser Elle referme la porte derrière elle quand elle entend sa mère frapper à celle-ci Elle lui ouvre et lui demande ce qu’elle veut Maman : « Tu vas bien ma chérie ? Je t’ai vue rentrer de la promenade de Rufus accompagnée de Bastien “Émilie : ‘Oui Maman, tout va bien, je suis juste un peu fatiguée d’avoir dû courir après Rufus ‘Sa mère la regarde avec un sourire en coin : ‘Est-ce après Rufus ou Bastien que tu as couru ?’ Disant cela, elle montre la joue de sa fille qui a oublié que Bastien l’avait arrosée de foutre et pas forcement bien essuyée ‘Tu devrais nettoyer ça avant de descendre’ Émilie rougit comme une pivoine avant d’aller rapidement à la salle de bain faire un brin de toilette En passant, elle jette son string poisseux de foutre canin dans le panier de linge sale et file en prendre un propre dans sa chambre La journée se termine dans une ambiance cotonneuse pour Émilie Elle repense au goût du foutre de Bastien dans sa bouche, à la bite de Rufus dans son sexe affamé et au plaisir qu’elle y a pris En repensant à tout ça, elle en mouille copieusement son string La soirée s’éternise, les vacances ne sont pas encore finies Émilie se retire dans sa chambre laissant les adultes discuter et les enfants encore en train de jouer Elle se couche avec juste un t-shirt lui servant de chemise de nuit et se caresse négligemment la chatte en se remémorant sa journée, Mais fatiguée comme elle l’est, elle s’endort avec un doigt dans sa grotte humide et fait des rêves érotiques Le soleil est déjà haut quand Émilie se réveille Elle va prendre sa douche et vérifie son épilation Elle a un rendez-vous cet après-midi Pour ce qu’elle prévoit, elle profite aussi du jet de la douche pour se préparer le cul et le nettoyer comme elle a vu que certains faisaient sur Internet Une fois que tout est en ordre, l’heure du déjeuner est arrivée.Prise en double pénétration par son chien et son petit ami en forêt

Elle passe un body string sexy avec un chemisier à fleurs et une jupe plissée s’arrêtant pas loin sous ses fesses Le père d’Émilie a dû s’absenter pour son travail, laissant Émilie et sa mère seules à la maison En arrivant à table, la mère d’Émilie la complimente sur sa tenue avec un clin d’œil Le repas se passe un peu comme dans un rêve pour Émilie qui songe par anticipation à son après-midi Elle aide sa mère à ranger, lui fait une bise sur la joue et file chercher Rufus au garage Faisant tout cela, elle sent sa chatte trempée commencer à couler le long de ses cuisses Elle sort de la propriété et commence à se diriger vers le bois avec Rufus qui fait des allers et retours entre le bois et Émilie Arrivée à l’orée du bois, elle voit Bastien habillé d’un short et d’une chemisette qui arrive Il porte avec lui un sac à dos et, jetée sur l’épaule, une couverture Il embrasse Émilie qui répond avec plaisir à son baiser Il la complimente sur sa tenue en lui caressant les fesses et en commençant à l’entraîner vers le bois Rufus, libre de toute laisse tourne autour du couple en jappant joyeusement.

Il passe parfois son museau sous la jupe d’Émilie pour lui flairer les fesses et parfois donne un coup de langue sur le sous-vêtement imbibé de mouille Émilie s’accroche au bras de Bastien, l’excitation montant en flèche Bastien sourit en lui ouvrant le chemisier pour lui caresser la poitrine emprisonnée sous le body Tout en continuant ses caresses sur Émilie, Bastien la guide vers un endroit où le bois est un peu plus épais Arrivés où il le voulait, il installe la couverture au sol et y guide Émilie en l’embrassant et en lui enlevant ses vêtements Rufus, lui, a planté sa truffe dans les fesses de sa maîtresse et lui lèche le sexe en remontant dans la raie des fesses Bastien doit le repousser brièvement pour dégrafer l’entrejambe du body puis laisse Rufus reprendre ses léchouilles Émilie sent son excitation monter en flèche sitôt son sexe et son bouton livrés directement à la langue canine Blottie dans les bras de Bastien, elle a rapidement un premier orgasme sous la langue de Rufus Si Bastien ne l’avait pas retenue, Émilie se serait effondrée sous la décharge de plaisir Il assoit Émilie et en profite pour se dénuder rapidement Il présente sa queue déjà bien gonflée à sa chérie qui s’empresse de la gober et la sucer comme une affamée Rufus, ne pouvant plus accéder à la source de jus de sa maîtresse tourne autour d’eux en jappant d’impatience Après quelques instants à sucer Bastien, Émilie se relève, laissant Rufus reprendre ses léchouilles, et embrasse le garçon Elle lui murmure à l’oreille qu’elle aimerait bien qu’il la prenne par derrière pendant que Rufus prendra sa chatte, Mais avant de rentrer dans son cul, Bastien va devoir la préparer, elle est vierge du petit trou Bastien retourne Émilie pour la mettre dos à lui Rufus a alors accès directement au sexe de la belle qui dégouline autant de salive canine que de sa propre mouille.

Le garçon commence à lui fourrer un doigt dans le cul, puis profitant de la mouille et de la salive, il lubrifie progressivement ses doigts avant d’en enfoncer deux puis trois dans le cul de sa chérie Estimant le chemin prêt, il remplace ses doigts par sa bite et s’enfonce à travers la rondelle assouplie Émilie gémit de bonheur en sentant sa rondelle écartelée Rufus lui, continue son travail sur la chatte de sa chienne, attendant de pouvoir aller plus loin Quelques allers et retours plus tard, Bastien entraîne Émilie en arrière pour s’asseoir, tout en gardant sa bite enfoncée dans la belle enculée Sitôt Bastien au sol et le sexe d’Émilie au bon niveau, Rufus, impatient, se précipite pour prendre la place libre Son sexe déjà bien érigé émet déjà du liquide tellement le chien est excité Émilie, toute à son bonheur avec une bite dans le cul ne se rend pas tout de suite compte que Rufus est en face d’elle et tente de rentrer sa bite dans sa chatte brûlante Après quelques tentatives infructueuses, la bite canine trouve le chemin inondé et rentre d’une traite jusqu’au fond de l’impasse Le nœud ne tarde pas à gonfler et à bloquer les deux bites dans le corps de la jeune femme qui commence à hurler son plaisir Bastien, la bite coincée par le manque d’espace dans le cul d’Émilie, sent les contractions de la bite de Rufus émettant une grande quantité de liquide dans sa chatte Il n’a pas besoin de bouger, les contractions anales de sa chérie et celles de la bite canine suffisent à lui provoquer un massage des plus agréables Afin de tenter de réduire le bruit que fait Émilie, Bastien lui fait tourner la tête et l’embrasse avec fougue Au bout d’un temps qu’aucun des deux jeunes gens ne pourrait estimer, le nœud de Rufus dégonfle Ce faisant, il libère du même coup la jouissance de Bastien, qui avait la queue trop comprimée dans le cul d’Émilie pour pouvoir jouir Épuisée par la jouissance ininterrompue depuis que Rufus était entré en elle, la jeune femme se rend à peine compte que Bastien a joui à son tour.

Sitôt sa bite sortie d’Émilie, Rufus entreprend un nettoyage en règle de sa chienne Lorsque Bastien retire à son tour la bite du cul de la jeune femme, Rufus élargi ses coups de langue à toute la raie culière Une fois le nettoyage de Rufus terminé, Émilie glisse de Bastien sur la couverture et s’endort Le jeune homme enlace la belle, alanguie par tant de jouissance, et la contemple en train de dormir Dans son coin, Rufus nettoie sa bite en train de rentrer dans son fourreau avant de s’allonger et d’attendre la suite Bien que Rufus ait nettoyé les orifices de sa maîtresse, du foutre continue de s’échapper de ses deux trous Bastien sort son téléphone et prend quelques photos de la belle au bois dormant Il s’installe ensuite sur la couverture et enlace à nouveau Émilie avant de faire une petite sieste lui aussi Quand Bastien se réveille, Émilie est en train de jouer négligemment avec sa bite qui recommence à durcir sous les attouchements Une fois la bite redressée et bien gonflée, Émilie plonge dessus et suce Bastien avec vigueur Elle ne le lâche pas jusqu’à ce qu’il se vide dans sa bouche Elle avale alors le fruit du plaisir de son amoureux avec délectation.

Elle embrasse Bastien avant de se relever et de commencer à se rhabiller Bastien reprend son téléphone et fait quelques photos d’Émilie enfilant son body puis ses habits Une fois Émilie habillée, Bastien se lève et se rhabille à son tour Il ramasse la couverture tâchée de foutre et la roule en boule pour l’emporter De son sac, il sort une bouteille d’eau et en propose à Émilie avant de boire à son tour Une fois le tout rangé, il enlace la taille d’Émilie et, appelant Rufus, ils reprennent le chemin de leurs maisons en s’embrassant régulièrement.

Allan

histoires taboues
telephone rose amateur

Tél rose avec webcam

bantelskype

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Histoires taboues, Zoophilie

Vous aimerez aussi :

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.
Ce site est réservé aux adultes
Vous devez certifier que vous êtes majeur dans votre pays pour entrer sur le site. Vous engagez votre responsabilité en cliquant sur OUI. Toutes fausses déclarations sont passibles d'une amende.
Ce site est réservé aux adultes
Vous devez certifier que vous êtes majeur dans votre pays pour entrer sur le site. Vous engagez votre responsabilité en cliquant sur OUI. Toutes fausses déclarations sont passibles d'une amende.
Deviens un membre privilégié !
Rejoins nous ;)
GRATUIT !!!
100%
XFR
Rejoins la communauté
100% GRATUIT
Tu ne seras pas déçu ;)
Merci !
XFR
Tu ne seras pas déçu ;)
MERCI !!!