Menu Fermer

On a réalisé notre fantasme d’expérience candauliste cuckold Partie 1

Ma femme Jo et moi sommes mariés depuis 12 ans maintenant et bien que notre vie sexuelle ait été assez aventureuse, nous sommes lentement devenus de plus en plus conservateurs.

C’est une belle femme de 36 ans avec des cheveux bruns clairs et un corps galbé que je peux dire que d’autres hommes la trouvent attirante. J’ai toujours eu le fantasme de la voir avec d’autres hommes, et j’ai aimé lire sur Internet et dans les magazines des choses sur le candaulisme, mais j’ai seulement commencé à en parler à Jo il y a environ un an.On a réalisé notre fantasme d’expérience candauliste cuckold partie 1

Depuis lors, nous avons souvent aimé parler de mes fantasmes pendant que nous faisons l’amour, décrivant comment je regarderais un autre homme la prendre et la faire jouir.

Il y a environ deux semaines, pendant que nous faisions l’amour, je sentais que ce n’était pas particulièrement satisfaisant pour Jo, alors j’ai commencé à parler de son essai d’une autre bite, juste pour voir si je pouvais avoir un peu d’excitation. Elle a commencé à m’embrasser passionnément et était clairement impatiente de fantasmer alors j’ai pensé que je continuerais en suggérant qu’elle pense à qui pourrait être intéressé par elle — juste pour pousser le fantasme un peu plus loin. Elle souriait d’un sourire très sexy tout en m’embrassant de plus en plus passionnément, me broyant les hanches pour m’attirer plus loin en elle. Je pouvais dire qu’il y avait des pensées très salaces qui traversaient son esprit.

« Vous avez déjà quelqu’un en tête, n’est-ce pas ? » demandais-je, et sa langue s’est enfoncée profondément dans ma bouche avant qu’elle ne se retire avec un petit rire sexy.

« Peut-être », chuchota-t-elle et me tirait vers elle comme si elle essayait de m’enfoncer le plus profondément possible en elle. J’ai demandé, impatient de jouer le fantasme, car Jo était clairement d’humeur,

« Pensez-vous qu’il aimerait vous baiser ? » Nous avons commencé à nous embrasser comme nous ne l’avions jamais fait auparavant, elle était incroyablement excitée et j’étais sur le point d’éclater. J’ai ralenti ma poussée, craignant de jouir à tout moment et de ruiner la fantaisie.

« Je sais qu’il le veut… », chuchota-t-elle en poussant lentement en elle.

C’est à ce moment-là que j’ai réalisé que ce n’était peut-être pas vraiment un fantasme qui se passait dans l’esprit de Jo.

« Tu es sérieuse ? », ai-je demandé, en essayant désespérément de ne pas jouir. Je n’arrivais pas à croire ce que j’entendais et je n’avais jamais été aussi excité et si dur dans ma vie.

« As-tu parlé à quelqu’un de notre fantasme ? » chuchotais-je en espérant que la réponse serait « Oui ».

Jo a recommencé à m’embrasser plus fort, sa respiration devenant plus lourde,

« j’en ai parlé à Lionel, il a juste besoin de savoir que tu es d’accord avec ça ». J’ai ralenti mes mouvements, car j’ai failli venir quand elle m’a parlé.

« Putain, oui, oui, oui, oui, je veux qu’il te baise sans raison », je ne pouvais pas vraiment croire que je le disais, mais c’était si bon de penser ça, le fantasme le plus incroyable devenait réel.

Jo poussa sur mes hanches et chuchota, « Passe-moi le téléphone ». Je me suis penché sur le côté du lit et je lui ai passé le téléphone. Elle a composé un numéro et quelques instants plus tard, elle a commencé à parler.

« Salut, Lionel, c’est Jo. Tu sais ce dont on a parlé tout à l’heure ? Oui…. Patrice en est très heureux. Il dit qu’il veut que tu me baises sans raison ! Mmmmmm, ça sonne bien…..OK, on se voit dans 10 minutes, bye. »

Lorsque j’ai remis le téléphone sur la table, Jo a poussé fermement contre mes hanches.

« Stop, je dois me préparer pour Lionel. Il sera bientôt là. » J’avais le sperme au bord de la bite, mais elle a insisté sur le fait que je pourrais probablement le faire plus tard et qu’elle devait se préparer.

On a réalisé notre fantasme d’expérience candauliste cuckold partie 1

Elle a regardé à travers son tiroir de sous-vêtements et a sorti un négligé blanc, avec des petits nœuds qui se défont pour révéler ses mamelons. Il s’arrête juste à la taille et laisse sa belle chatte à l’air libre. Elle a soigneusement mis quelques bas noirs et a commencé à ranger ses cheveux. Elle avait l’air si sexy, assise à sa table de toilette, en appliquant son rouge à lèvres et un peu de maquillage. Elle ne porte presque pas de maquillage, alors la regarder se préparer, appliquer de l’eye-liner et du parfum était suffisant pour rendre ma bite dure comme un roc. Elle m’a jeté un regard sexy dans le miroir alors qu’elle se levait et marchait lentement dans le hall jusqu’au salon. J’ai vu sa silhouette galbée alors qu’elle s’éloignait de moi et je me suis rendu compte qu’en quelques minutes, quelqu’un d’autre aurait les mains sur ma femme, caressant ses beaux seins, la léchant et lui faisant l’amour.

Nous n’étions dans le salon que depuis quelques minutes avant de voir les lumières à travers le rideau et d’entendre une voiture arriver dans l’allée. Jo ouvrit légèrement la porte d’entrée et attendit que Lionel s’approche. Un moment plus tard, ils sont entrés dans le salon et se sont tenus devant moi. Jo commença à caresser doucement le renflement qui s’était déjà formé sur le devant du jean de Lionel et ils s’embrassèrent pendant qu’il frottait doucement sa main sur son mamelon en érection. Elle s’éloigna lentement de lui et le prit par la main, le conduisant vers la chambre à coucher.

« Tu es sûr que ça ne te dérange pas, mon pote ? » demanda Lionel en la suivant. J’ai répondu, « Très sûr », un élan d’excitation qui m’a traversé.

« Tu viens pour regarder ? » demanda Jo, avec ce sourire sexy, vilain et sachant qu’elle est si douée. J’ai hoché la tête et je les ai suivis dans le couloir.

La suite demain 10h30

On a réalisé notre fantasme d’expérience candauliste cuckold partie 1

histoires taboues
telephone rose amateur

Tél rose avec webcam

bantelskype

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Histoires taboues, Récit érotique

Vous aimerez aussi :

9 Comments

  1. rolanne12

    Roland et moi (Anne) sommes candaulistes depuis 5 ans. Pendant les 10 premières années de notre mariage nous avons fait l’amour de manière très classique, mon homme est très bien constitué et très endurant, mais le train train nous a un peu lassés, et nous avons tenté une aventure : le sexe à trois. La première fois ne nous a pas vraiment emballés, mais nous avons continué, et ce fut de mieux en mieux.
    Je dois avoir eu une bonne trentaine de partenaires des deux sexes, Roland aussi a beaucoup de succès.
    Nous essayons aussi à plusieurs couples, c’est très libératoires, et tellement bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.
Ce site est réservé aux adultes
Vous devez certifier que vous êtes majeur dans votre pays pour entrer sur le site. Vous engagez votre responsabilité en cliquant sur OUI. Toutes fausses déclarations sont passibles d'une amende.
Ce site est réservé aux adultes
Vous devez certifier que vous êtes majeur dans votre pays pour entrer sur le site. Vous engagez votre responsabilité en cliquant sur OUI. Toutes fausses déclarations sont passibles d'une amende.
Deviens un membre privilégié !
Rejoins nous ;)
GRATUIT !!!
100%
XFR
Rejoins la communauté
100% GRATUIT
Tu ne seras pas déçu ;)
Merci !
XFR
Tu ne seras pas déçu ;)
MERCI !!!