Menu Fermer

Mon fils est un pervers Chapitre 2 par Terry

fils pervers
chapitre 2

Nous passons la nuit à dormir, à se câliner, tous les deux nus dans le grand lit. Je me réveille le lendemain matin en sentant le chaud soleil du matin qui brille à travers la fenêtre.
Je ne peux m’empêcher de repenser à nos séances de baisse d’hier. J’ai réussi à me faire enculer par mon fils et il m’a baisé la chatte plusieurs fois. Mon corps le ressent encore ce matin et je me sens faiblarde après les innombrables orgasmes que j’ai eus avec mon fils.
Finalement, je me décide de me lever pour préparer le petit déjeuner,et laisse mon garçon dormir.

Assise à table, je réfléchis comment cette nuit a été passée avec mon fils, et de sur ce que nous avions fait…aussi ce qu’il a fait, avec sa sœur et mon frère…dans mon esprit tout cela ça tourne, la bite de mon frère, qui est trois fois celle de mon fils?Je dois en discuter avec mon fils quand il se réveillera… J’entends des échos, c’est mon fils qui descend les escaliers il entre dans la cuisine, tout nue avec une érection phénoménale.Je me tenais devant la table, mon fils me prend dans ses bras, sa bite entra entre mes jambes et se frotte à ma chatte.il me tourne immédiatement devant la table, Ses mains se posent dans mon dos et me guident à me cambrer,pour me met à table sur le ventre, et mon cul en l’air, puis guide son sexe à l’entrée du mon cul, il me pénètre le cul à un seul coup! J’ai ressenti une grande douleur et j’ai commencé à crier fort! ohh mon fils… vas-doucement… tout doucement… oh mon Dieu.Il pousse un peu et je sens mon trou du cul qui s’ouvre. je saisis la table avec les deux mains, je gémis de douleur autant que de plaisir, quand sa queue , écartèle mon anus … puis je regarde en arrière je lui attrape sa main qui était sur ma hanche et lui souriant faiblement.cette sensation incroyable malgré un instinct naturel de mon muscle sphincter qui se resserrait autour de la bite de mon fils, a fait disparaître complètement la douleur pour la remplacer par ce plaisir incomparable à un autre! Encore une fois un orgasme éclate comme un coup de tonnerre. Mon corps et mes terminaisons nerveuses sont en feu, chaque muscle se contracte et se détend et je jouis en hurlant mon plaisir.Mon fils grogne aussi et m’envoie de nouveau sa crème par giclées successives qui vont se perdre au fond de mon cul.
Mon corps toujours sous le coup de ma jouissance je tourne la tête et mon fils prends ma bouche pour m’embrasser, tout en pinçant mes seins. Sa bite palpite dans mon cul et je suis à lui. Je sais maintenant qu’il pourra faire ce qu’il veut de moi et comme çà lui fera plaisir !

-Maman, je t’aime tellement, me dit-il dans ma bouche ouverte, ah maman n’a pas de meilleure sodomie du matin…Mon fils est un pervers Chapitre 2 par Terry

-Moi aussi, je t’aime trop mon bébé… Dieu m’est témoin… je t’aime comme mon fils et je t’aime comme amant.Il me regard consterné, mais je lui souri en retour et il se rend compte que ce sont des larmes de joie. Nous embrassons à nouveau pendant un petit moment.

Je tremble et des larmes coulent sur mes joues. Je n’aurais jamais imaginé trouver un tel amour et autant de plaisir, il inonde le cul de sa maman avec d’épais jets de sperme chaud. Nous sommes dans cet instant unique ou je peux à peine supporter le plaisir intense, qui me procure sa bite, qui en train de se vider dans mon cul,Une sensation intense et brûlante m’envahit, de honte de plaisir et de remord, mais je n’ai pas la force de me dégager de mon fils que je sens toujours dans mon cul.il s’est retiré immédiatement de mon cul, il me prend dans ses bras, en disant:

-Merci maman pour cette merveilleuse baise, que tu m’as permis de faire avec toi!

Je sens que quelque chose s’écoule hors de mon cul… oh mon Dieu son sperme ! Je serre des fesses et essaie de refermer mon sphincter mais il s’ouvre à nouveau et cette contraction ne fait qu’accentuer le flot du sperme qui coule.

-Mon fils je vais prendre une douche, j’ai ton sperme qui me dégouline sur les cuisses !.

À peine capable de marcher du mal au cul, et le foutre de mon fils qui dégouline de mon cul,Avant de franchir la porte de la chambre pour me diriger vers la salle de bain.Je dit a mon fils:

-Mon fils finir, to petit déjeuner, et quand je reviens, nous avons une discussion sur ce que nous avons fait…

J’ai fini de me laver, je suis descendu trouver mon fils dans la cuisine, il attendait que je vienne, il me regardant dans les yeux.

-Alors maman voudrais-tu me parler?

-Oui mon fils! tout d’abord je voudrais savoir si ce fut plaisir pour toi d’avoir baisé ta maman?et si tu à pris de plaisir?et tu a des regrets? moi, je n’ai jamais eu autant de plaisir avec toi, et je n’en ai pas du tout de regrets!

– Maman, tu m’as fait l’homme le plus heureux du monde! et si j’ai du de regrets?pas du tout! je serai toujours prêt à refaire tout ça avec toi maman chérie!

Merci mon fils, et je fais de même… tout ce que je tu demandes de garder le secret, je te promets que tu aurais le plaisir, à recommencer de le faire, tout ce que tu voudras et comme tu voudra!
maintenant je veux que tu m’expliques la situation de mon frère quand tu ma dit , que mon frère a une grosse bite, plus grosse que la tienne.Tout me vient à l’esprit, ton oncle t’a dit quelque chose? et qu’est-ce qu’il t’a dit pour moi?

Oui, qui te voir comme une très jolie femme, avec un beau cul, et son souhait est de te baiser un jour.

-Il a dit ça?

-Oui maman!

-Ça te dérangerait si ton oncle il me baiserait ?

-Pa du tout ,si tu le souhaiterais Maman,me il faut être prudente, avec la bite qu’il a!

-Merci mon fils, ne t’inquiète pas pour moi, le problème est, comment dois-le faire, tu as une idée toi ?

-Tu es sûr de vouloir le faire maman? comme tu sais, en trois jours, je vais en Angleterre avec mon école, et ma sœur sera à Paris pour son examen pendant deux semaines…cette dira maman que tu seras seule ce week-end.

-Que veux-tu me dire? parce que ça ne m’aide pas beaucoup…

-Ce n’est pas difficile à comprendre, ma sœur et moi ne seront pas ici, papa aussi, tout ce que tu à faire, serait d’inviter ton frère à notre chalet pour le week-end! Je te fais confiance que tu vas réussir, tu as réussi avec moi! pourquoi pas avec ton frère! tu souhaiterais vraiment maman le faire avec ton frère?

-Pourquoi pas, tu l’as fait avec ta sœur, et ta sœur avec mon frère, et j’ai le droit moi aussi baiser avec mon frère…Ta sœur a réussi à baiser avec ton oncle… a également réussi à la mettre dans son cul…quelle sera la différence pour moi? le cul de ta sœur, a réussi à avaler sa bite.Je suis sûr que mon cul va l’avaler sans problème… peut être serait difficile au début …

Terry

histoirestaboues
bandeau post content

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Histoires taboues, Inceste

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *