Menu Fermer

Ma première fois avec un autre homme

Lors de mon adolescence, j’ai eu la chance de goûter à une forme de plaisir, assez méconnue il faut bien le dire, car les hommes ne sont pas assez sensibilisés ou motivés pour franchir ce pas. Les femmes sont, de ce coté plus « ouvertes » que nous. Ce fut une relation soft quand même avec mon meilleur ami.

Tout a commencé le jour où j’avais eu une discussion avec cet ami, mon pote, sur la masturbation.

– Comment pratiques-tu ??

– C’est simple, répondis-je, tout en ouvrant mon pantalon, et en baissant mon slip, pour me retrouver avec mon sexe libéré de toute contrainte. Je le pris doucement en main, et je mis à me caresser, à passer mon doigt sur mon gland gonflé de désir.

Mon copain, ne voulant pas rester inactif, m’imite et nous nous retrouvons tous les deux, nus, à se masturber et se regarder mutuellement. C’est vrai que c’est agréable à voir, cela change des plaisirs vraiment solitaires.

Mais au bout de quelques minutes, la curiosité devint assez forte, et je suggérais à mon copain de me laisser essayer sur son sexe. C’est la première fois que je touchais un autre sexe que le mien.

– Tu crois que c’est bon, avec la bouche me dit-il ??

– Peut être lui répondis je. On ne pourra juger que si on a goûté, qu’en penses-tu ?? Tu as envie ?? Pour être franc, moi oui, j’ai vraiment envie de goûter à ton sexe.

– Vas-y, viens le prendre avec ta bouche.

Je me mets à genou, et je m’approche de cette verge, fièrement dressée devant moi, je suis tout excité à l’idée de faire cette expérience, et timidement, je donne un premier coup de langue sur ce gland. C’est doux, c’est chaud et surtout j’arrache à mon partenaire un gémissement de plaisir. Je m’enhardis et je fais pénétrer ce sexe au maximum dans ma bouche, le caresse avec la langue, et… hum… que c’est agréable de sentir ce mandrin entre mes lèvres. Je mets toute mon âme dans cette fellation.Ma première fois avec un autre homme

Au bout d’un moment, on inverse les rôles, et c’est mon copain qui vient me sucer. Que c’est bon de sentir cette bouche toute chaude envelopper ma verge, sentir ces caresses avec la langue. On essaie tout, tout pour donner du plaisir à l’autre, mais aussi se faire plaisir, car c’est vrai, on s’est fait plaisir personnellement dans cette expérience. Cette fellation se poursuit jusqu’au moment où je sens monter mon orgasme, je préviens mon ami, qui a juste le temps de retirer la verge de sa bouche que j’éjacule longuement.

Après cet orgasme fantastique, et hors du commun, je pose ma tête sur l’épaule de mon ami, en lui caressant d’une main la nuque et de l’autre son sexe, il n’a pas encore atteint le plaisir suprême. Mes lèvres touchent la peau de son cou, j’en profite pour y déposer quelques tendres baisers, elles finissent par remonter vers son visage, vers sa bouche, nous restons longuement à nous embrasser, nos langues se cherchent, se trouvent et se caressent furieusement. Je constate alors qu’un baiser reste un baiser, que ce soit avec une femme ou entre homme,, c’est intense, émouvant, tendre et passionné.

Après ce long baiser, je reprends possession de sa verge, après qu’il se soit allongé par terre, et j’avais vraiment envie de me donner à fond, de lui procurer le maximum de plaisir. J’ai sucé cette verge, léché la hampe, aspiré le gland, aspiré les testicules, j’ai fait le grand jeu. Chaque gémissement de mon ami me faisait donner plus encore. Quand il m’a annoncé sa jouissance imminente, j’ai littéralement emprisonné ce sexe dans ma bouche, je l’ai senti grossir, j’ai senti la montée du sperme, et sa jouissance a été pour moi quelque chose de fabuleux. Je recueillais le fruit de son orgasme dans ma bouche, au fond de ma gorge, ma bouche était aspergée de longs flots de sperme. J’avalais chaque giclée, en gardant bien profondément cette verge dans ma bouche. J’ai accueilli son plaisir avec un réel bonheur. Sentir cette verge donner tout son jus et tout recevoir comme en cadeau fut une véritable révélation.

Son orgasme fut intense, tellement intense qu’il resta allongé un moment sans rien dire, la bouche ouverte. J’en ai profité pour glisser mon visage près du sien, et pour déposer mes lèvres sur les siennes pour un très long baiser.

Ayant tout le temps pour nous, nous étions seuls à la maison, nous avons bien sr profiter pour nous donner encore du plaisir durant un très long et très intense 69.

Cette expérience fut bien sûr renouvelée assez souvent entre nous, et cette communion dura quelques années. Cela ne nous empêcha nullement d’avoir des relations normales avec des femmes, nous assumions totalement une bisexualité très intense. Elle prit fin lors de nos mariages respectifs.

Patrick.

histoires taboues
telephone rose amateur

Tél rose avec webcam

bantelskype

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Bi - Gay - Lesbien, Histoires taboues

Vous aimerez aussi :

7 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.
Ce site est réservé aux adultes
Vous devez certifier que vous êtes majeur dans votre pays pour entrer sur le site. Vous engagez votre responsabilité en cliquant sur OUI. Toutes fausses déclarations sont passibles d'une amende.
Ce site est réservé aux adultes
Vous devez certifier que vous êtes majeur dans votre pays pour entrer sur le site. Vous engagez votre responsabilité en cliquant sur OUI. Toutes fausses déclarations sont passibles d'une amende.
Deviens un membre privilégié !
Rejoins nous ;)
GRATUIT !!!
100%
XFR
Rejoins la communauté
100% GRATUIT
Tu ne seras pas déçu ;)
Merci !
XFR
Tu ne seras pas déçu ;)
MERCI !!!