Menu Fermer

Ma première baise en tant que gay à l’arrière d’un van

Ma première rencontre avec un gay.

Ça a commencé par hasard… Avec moi, me faisant branler par un mec plus âgé et potelé.

Un étranger à Lille près d’un parc bien connu.

Il m’a demandé de retourner à son van. Pour le sucer. J’ai accepté. On a partagé une cigarette. Il m’a donné de l’amphétamine, puis il a ouvert son pantalon et m’a demandé si j’aimais sa bite. Oh mon dieu. Rasée, lisse, et non coupée, épaisse, très épaisse, et environ 22 cm de long. Et assez fortement veinée. Je pouvais le sentir. Sale. Gay. Sexe

Il a dit qu’il avait des poppers. En secret, j’avais déjà sucé et branlé un gars dans ce même parc. C’était un SDF. Je lui ai donné 20 euros et j’ai satisfait mon envie initiale de gay.

Eh bien l’amphétamine…… et le poppers… avaient maintenant fait effet !!! ……. Je laisserais n’importe qui me baiser… Sans faire d’histoires, je me suis frayé un chemin dans son pantalon et j’ai révélé sa virilité palpitante…….. Putain, magnifique. Je l’ai sucé et léché. Et en une demi-minute, je me suis senti commencer à jouir. Je me suis arrêté et je lui ai donné un préservatif. Je lui ai demandé de le porter surtout parce que sa bite était sale. Je ne voulais pas qu’il soit cru, qu’il pompe au fond de moi… Puis on s’est embrassé et on a tous les deux pris de très profondes inspirations de Poppers. Il m’a poussé sur le dos en tirant sur les petites culottes sexy que j’avais volées à ma copine.Ma première baise en tant que gay à l’arrière d’un van

J’ai fait rouler la capote sur sa bite charnue et lancinante. Il a souri puis s’est embrasé. Je me suis senti sale, mais j’ai adoré. J’avais besoin que sa bite sale revienne dans ma bouche. Je voulais le faire bander. Sa bite était assez sale. Le bord de son embout était sale, mais ohh putain. Il avait bon goût. Je l’ai léché et embrassé. Il m’a eu là où il voulait. Il s’est moqué de ma petite bite de pédé et a dit que je ne devais pas m’inquiéter…. que je pouvais l’avoir quand je voulais. J’étais à bout de souffle… J’ai commencé à trembler. La réalisation qu’enfin mon désir secret d’être gay et mes rêves étaient plus qu’un simple fantasme. Il n’a rien dit ou demandé… Oh mon… Dieu

Mon premier homme. Une grosse bite sale et palpitante… Brute. Et prêt à me baiser le cul.

J’ai ouvert mes jambes et l’ai accueilli en moi… J’ai mis mes longs ongles sexy manucurés autour de son cou. Je l’ai embrassé… et j’ai gémi comme une petite salope de pédé en me tenant par terre. Je suppose qu’il était excité aussi…. il s’est lentement enfoncé profondément en moi. Le préservatif était sur ma cuisse. Il était fendu et inutile. Je lui ai demandé de sortir sa bite. Mais il a tenu les poppers sous mon nez puis sous le sien et de nouveau sous le mien, nous étions tous les deux dans un moment de fantaisie. Travesti secret se faisant baiser comme une salope. Et un vieux gros dégoûtant jetant son sperme épais et chaud dans le placard d’une femme pédé partenaire. Il a tenu mes hanches fermement. Il m’élevait… J’ai cédé, je l’ai tenu plus près, une main autour du cou. L’autre avec le pouce et l’index autour de la base de sa magnifique grosse bite palpitante. Mes longs ongles rouges foncés scintillent sur sa peau. Et comme ma langue s’étire, je le supplie de me donner sa langue. Nous nous sommes embrassés avec une passion homosexuelle secrète et sale… je l’ai senti trembler. Je l’ai supplié d’arrêter. Mais il a tenu les poppers sur mon nez. J’ai pris quelques profondes inspirations. J’ai levé les yeux et j’ai réalisé que des gars étaient nus et se branlaient. Je savais qu’ils allaient me baiser ensuite. Puis j’ai senti sa virilité pomper le sperme en moi. De la bave épaisse et sale suintait profondément dans ma chatte d’homme. J’aimerais être une fille… Mais peut-être qu’un pédé travesti secret est mieux.

histoirestaboues
recap
bandeau post content

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Bi - Gay - Lesbien, Histoires taboues

Vous aimerez aussi :

2 Comments

  1. LA CHRYsalide

    lettre à l’auteur de ce récit : humm ça t’as plu de te faire remplir petite salope tu voudrais ètre une femme et tes couilles te font chier alors tu viens faire la chienne en espérant qu’un porc déverse son sperme au fond de ta chatte très sale et ètroite ,il serait bien mieu que tu restes un pd travesti (comme tu dis) et maintenant regarde bien tous ces salauds qui t on observé a te faire enclaver il va falloir que tu les purges avec ta bouche et t’es tellement dégueulasse que tu voudras tout avaler ………..voilà a toi de nous faire une suite dling.diling

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *