Menu Fermer

Le meilleur voisin du monde pour faire des cochonneries

C’était un vendredi en début de soirée et j’étais incroyablement excité, alors j’ai décidé d’appeler un service d’escorte, que j’ai choisi au hasard dans les Pages jaunes. Ma seule demande était d’avoir une dame avec des seins énormes ! J’ai laissé mon numéro de téléphone et dans les 15 minutes, une escorte nommée Susan m’a rappelé. Elle était disponible pour me voir en 30 minutes et il s’est avéré qu’elle vivait juste à côté.

Susan vivait dans une petite maison. Je me suis garé dans la rue et j’ai marché jusqu’à la porte. Avant que je sonne la cloche, une femme m’a répondu en portant une robe transparente et une culotte. Elle avait environ 45 ans avec des seins 105E, des cheveux blonds, et un beau cul rond ! Exactement ce que je voulais ! Elle s’est présentée et m’a invitée à entrer. Elle m’a pris par la main et m’a ramené dans sa chambre. Elle m’a demandé si je voulais un verre. Je lui ai demandé si elle avait de la tequila. Elle a dit oui et m’a dit de me déshabiller. En me déshabillant, j’ai remarqué de la lingerie, des bottes hautes, des bas, etc. autour de sa chambre. Quand Susan est revenue, j’étais complètement nue et je caressais déjà ma bite. Elle m’a tendu la tequila et m’a demandé pourquoi j’étais si excitée. J’aime voir le choc quand je dis la vérité à une femme. J’ai dit que j’étais une habilleuse croisée et que j’ai eu le cafard dès que j’ai vu ses bottes et sa lingerie. Elle a souri et a dit qu’elle aimait les travestis. Elle m’a demandé quelle pointure je portais. Il s’est avéré que nous faisions la même taille.Le meilleur voisin du monde pour faire des cochonneries

Elle a alors attrapé un bas de corps en dentelle noire et des bottes hautes en cuir verni noir et m’a dit de les enfiler. J’ai rapidement bu ma tequila et j’ai commencé à m’habiller ; pendant tout ce temps, Susan m’a dit que Susan me traitait de salope bon marché, de traînée, et que j’étais maintenant son petit esclave mâle. Plus elle me dégradait, plus je devenais excitée et dure. Elle m’a ensuite fait boire un autre verre de tequila et m’a fait asseoir et maquiller. Et pas seulement du rouge à lèvres ! Elle a appliqué du maquillage de base, du fard à paupières, du eye-liner, du mascara, du rouge à lèvres, et enfin du gloss rouge cerise. Elle s’est excusée en revenant quelques minutes plus tard complètement nue à l’exception d’une sangle sur le godemiché. Elle a instantanément vu le sourire sur mon visage. Elle m’a dit de me mettre à genoux et de lui sucer la bite. J’ai hésité en pensant à quel point ça allait être génial et puis elle a crié, « Mets-toi à genoux, sale con de radin et suce ma bite ! » Elle était sérieuse et manifestement une grande dominatrice. Je me suis vite mis devant elle et j’ai commencé à lui sucer la bite ! Elle m’a attrapé la tête et m’a forcé à la gorge profonde. J’ai bâillonné et choqué pendant que l’épais gode descendait dans ma gorge. Elle m’a baisé le visage pendant quelques minutes tout le temps en me disant d’être une bonne salope et de lui sucer la bite.

Elle m’a alors dit de me mettre sur le lit sur le dos. Elle a lubrifié son gode et avec mes pieds sur son épaule, elle m’a soulagé la tête dans le cul. Je me suis dit : « Elle va être gentille. » Avant que j’aie pu finir ma pensée, elle m’a enfoncé ses « couilles de bite » profondément dans le cul. J’ai crié ! Je n’ai pas eu le temps de récupérer, car elle a commencé à me frapper le cul profondément, rapidement et durement ! Pendant qu’elle me baisait, ses gros nichons rebondissaient de haut en bas. De temps en temps, elle se penchait pour me donner un baiser français profond — elle savait quoi faire !

Elle a dû sentir que je me préparais à jouir alors elle a sorti son gode de mon cul et a pris ma bite dans sa bouche. Putain, elle a donné une bonne tête ! Après quelques minutes, je suis entré dans sa bouche, mais ce n’était pas la fin. Elle s’est mise sur moi et j’ai cru qu’elle allait m’embrasser, mais elle m’a dit d’ouvrir la bouche. Elle a ensuite laissé mon sperme couler de sa bouche dans ma bouche et sur tout mon visage. Elle m’a dit d’être une bonne petite salope et de boire chaque goutte. J’ai obéi avec enthousiasme.

J’ai demandé si je pouvais me laver et elle a dit non. Elle m’a donné un string et une mini jupe et m’a dit de l’appeler à mon retour. Heureusement, j’ai pu rentrer chez moi sans que personne ne me voie. Dès que je suis rentré, je l’ai appelée. Elle s’est moquée de moi au téléphone. Cette femme savait vraiment ce que je voulais ! Elle m’a dit d’acheter une paire de talons de strip-teaseuse de 6 pouces et d’être chez elle le lendemain soir à 22 h et de venir habillée en bas de corps en dentelle noire, string, mini-jupe. Elle m’a aussi dit d’acheter une double bite pour qu’on puisse se faire baiser….

histoirestaboues
recap
bandeau post content

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Divers, Histoires taboues

Vous aimerez aussi :

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *