Menu Fermer

Le frère de mon père m’a Prise par le cul Chapitre 4

Chapitre 4

Au moment où mon père me prenait le cul, je vois une ombre à travers le miroir, c’est mon homme, nous observe-t-il, en se tenant sa queue dans sa main et se branlant doucement, mais à voir sa bite dure dans sa main il me fait comprendre qu’il approuvait les choses que je faisais. Je le vois, il ne sait pas que moi je le vois. Je vois qu’est très excitée ! Puis j’ai commencé à gémir très fort, pour montrer à mon homme que je prenne, mon pied… il reste environ cinq minutes, à nous regardant puis a disparu ! Une heure plus tard, le téléphone sonne, c’est mon mari, il était très heureux que son service soit terminé et il rentrerait bientôt à la maison ! Je dis cela à mon père et à mon oncle, ils ont pris la décision de partir, et de me laisser seul avec mon mari, avec la promesse qu’ils reviendront.

Mon mari est venu et m’a pris dans ses bras, m’embrassant partout !! Grande surprise pour moi… ça fait plusieurs années maintenant qui me ne pas faire ça : J’ai passé les bras autour de sa taille et posé ma tête sur son épaule. Il me caressait les cheveux en disant que tout allait s’arranger, et qu’il fallait être patiente.

Je me serrais de plus en plus fort contre lui en pleurant. Il a déposé quelques baisers dans mon cou. Ça m’a fait frissonner de la tête aux pieds. Il s’en est aperçu et il m’a serrée encore plus fort. J’avais passé une jambe entre les siennes et je percevais une grosseur contre ma cuisse. Je ne bougeais plus, mais je le sentais qui ondulait légèrement. Le volume de la bosse augmentait de plus en plus… Je me sentais bizarre. Tout mon corps se réchauffait. Mon mari me donnait de plus en plus de baisers au cou et sur mon épaule qui était légèrement dénudée.

Il m’a repoussée doucement. Ses yeux brillaient dans les miens. Il a déposé un baiser sur mes lèvres, ma chérie, que tu dirais d’aller y prendre un bain ensemble ? Je n’ai aucune raison de refuser de prendre un bain ensemble.

Nous dirigerons pour la salle de bain, au couloir, nous avons commencé à nous déshabiller, jusqu’à ce que nous arrivions à la salle de bain, nous sommes trouvées toutes nues. Nous avons commencé à nous laver, une fois que nous avons fini de nous frotter, l’un, l’autre ! mon mari me soulève dans ses bras, il me conduit dans notre chambre, il me pose sur le bord du lit. Et je me trouve assis les jambes écartées ma chatte a sa merci, lui debout devant moi, je le branlais et le suçant, il me caressait les cheveux. Au bout de quelques minutes, il s’est mis à genoux, la tête entre mes cuisses, sa langue dans ma fente. Il léchait l’intérieur de ma chatte toute mouillée, et m’inspirait le clito. Il m’a mis un doigt, puis deux, dans le vagin. Mes mains appuient sur sa tête pour qu’il insiste sur le clitoris. Il me mangeait la chatte et me caressait le bout des seins. Il s’est allongé sur le lit, m’a dit de me mettre en 69 sur lui, il me bouffait le cul, mon jus coulait dans sa bouche… J’ai eu un premier orgasme. En même temps, je le branlais et le suçais, sa queue était de plus en plus dure, je me frottais la touffe sur sa figure, je sentais que j’allais jouir… Il m’a mis un doigt dans le petit trou. J’ai changé de position et je me suis empalée sur son membre bien raide. Mouillée comme j’étais, c’est entré tout seul. J’avais sa queue bien au fond de ma chatte, assise sur lui. J’ai commencé mes mouvements du bassin d’avant en arrière, de haut en bas, je montais pour presque laisser sortir sa queue, son gros gland juste à l’entrée de ma chatte, je la faisais aller et venir entre mes lèvres et je me laissais descendre sur sa tige bien raide. Au bout d’un long moment, j’ai senti que j’allais jouir, j’ai frotté mon clito sur lui et hop, troisième orgasme ! Mon Dieu, qu’est-ce qui se passe avec lui, ça fait au moins dix ans, de ne pas avoir une telle situation avec mon mari. On s’embrassait, il était toujours planté en moi. On s’est mis sur le côté, puis sur le dos. Il était sur moi, il a pris un oreiller, l’a calé sous mon cul pour bien me pénétrer à fond. Je lui disais de bien me baiser plus fort, j’avais mes pieds sur son dos, mes mains sur ses fesses pour suivre la cadence de ses coups de reins… J’étais comme folle, je criais : « Plus fort ! » Et au bout d’un bon moment de ce traitement, un quatrième orgasme ! Il m’a laissé reprendre mes esprits, et m’a fait mettre en levrette. Il bandait toujours autant, il a remis sa bite dans ma chatte, j’en voulais encore. Il me tenait par les hanches, me tirait à lui, sa queue au fond de mon vagin, de plus en plus vite.

Le frère de mon père m'a prise par le cul chapitre 4Au bout de quinze ou vingt minutes, je lui ai dit : « Je vais jouir ! » Il m’a mis un doigt dans le cul et a crié : « Moi aussi ! » Il a déchargé au fond de ma chatte et j’ai eu mon cinquième orgasme. Après un moment, il m’a demandé de m’allonger sur le ventre, immédiatement je me suis exécuté, je suis sur le ventre soudain, il écarte mes fesses le plus larges qui peuvent. Ces caresses perverses m’excitent de plus en plus. Mon mari il se positionne derrière moi, il présente son gland sur mon cul, je me cambre pour aller à l’encontre. Il donne une forte poussée en faisant entrer toute la longueur de son pieu bien raide dans mon cul a pu entrer entièrement, tout mon corps est pris de spasmes, je hurle de plaisir de douleur en même temps ! Je peux dire que ce n’est pas le même calibre que mon père, me il a réussi à me faire du mal quand même, la douleur était douce. Cela faisait deux heures trente qu’il me baisait. C’était incroyable l’endurance qu’il avait que je ravis d’une telle attention ! J’étais allongée sur le lit, je sentais sa queue qu’il débande. Nous étions en sueur quand il a retiré son engin de mon cul.
Nous fîmes l’amour pendant environ deux heures trente je n’oublierai jamais cette nuit de la performance de mon mari dix ans de mariage je n’ai jamais pris mon pied comme ça !!!, nous sommes exténués et nous étendons côte à côte, environ dix minutes, j’ai décidé d’avoir une discussion avec mon mari, j’aimerais qu’il m’explique, a tellement changé avec moi. Ça fait deux heures trente qu’il me baise, après tant de temps de baise, il n’a jamais pu à faire ça de dix ans de mariage. J’ai commencé à penser à tout ça. Qu’est-ce qui l’a poussé à faire tout cela ? Et pourquoi ne les a-t-il pas tous mis de l’avant ? Ça fait tellement d’années maintenant qu’il ne m’a pas donné autant plaisir ! Qu’est-ce qui l’a poussé à faire tout cela ? Et pourquoi ne les a-t-il pas tous mis de l’avant ? Ça fait tellement d’années maintenant qu’il ne m’a pas donné autant plaisir ! J’ai dit tout ça à mon mari. Puis il se lève, me regarde dans les yeux et il me répond : mon amour, vraiment je confirme je t’ai beaucoup négligé ces années, et je me sens coupable, après de ce que j’ai vu aujourd’hui… pour tout ça, je te promets que tout cela changera à partir d’aujourd’hui… Je le regarde avec étonnement que veuille-il à dire ? Après avoir vu quoi ? Je le regarde, et je lui demande, que veux-tu dire de ce que tu as vu ? Puis il se tourna vers moi, et nous regardant dans les yeux, en même temps, j’ai vu sur l’horloge qu’il était vingt-deux heures, puis j’avais réalisé que nous n’avons pas mangé. Donc je mets ma main devant la bouche de mon mari pour arrêter de parler,
en lui faisant une suggestion : mon amour est maintenant deux heures et demie, que nous nous ferions l’amour, que pourrais-tu dire d’aller prendre un bain ? Et ensuite aller à la cuisine, manger quelque chose, et on va dire tout ça devant une bouteille de vin que mon père a apporté… mon mari me raconte tout avec mon père et l’oncle ! qu’il en prenant conscience d’avoir me négliger toutes ces années, il eût précisé sa culpabilité auprès de moi, avec une promesse, cela me permettra d’être heureuse, du sexe plus libre. Après cet aveu étonnant me dit : que je dirais si nous allions dans notre chambre. Et continuions là où nous étions restés ! En disant cela, mes yeux tombent entre ses jambes, je vois qu’il bande comme un taureau ! Nous n’avons pas perdu de temps, nous sommes dans notre chambre, nous avons fait l’amour, il ma pris de tous mes trous !! La fatigue nous a pris. Nous nous sommes endormis, en espérant recommencer : ce qui n’allait pas tarder… le lendemain matin, alors que je dormais encore, je sentis une main parcourir mon corps, effleurer ma poitrine, mon ventre, mes jambes, mon sexe. Cette main devenait de plus en plus insistante. Je sentis faire tomber la couette, moi encore légèrement endormie, je sentis ses mains écartées mes cuisses et soudain je sentis son sexe prendre possession de moi. Il commença à me pénétrer, de plus en plus vite, je ne mis pas longtemps à me réveiller et à mouiller, il me limait à merveille, il jouait avec mes seins, mes bouts, je saisis ses fesses afin de le faire entrer entièrement en moi, après quelques minutes de ce magnifique moment, je me mis à quatre pattes et il me prit en levrette, mes fesses claquaient contre son ventre. Je sentais sa force sous ses coups de boutoir. Ce qui encore la veille était un moment d’amour, était aujourd’hui une partie de baise, de jambe en l’air. Il me tenait par les hanches afin de bien me dominer, ensuite je sentais ses mains sur mes fesses afin de bien les écarter. Je lui dis alors « c’est bon continue, prends-moi » ce qui lui donna encore plus d’entrain, je lui demandai de m’enculer, il ne se fit pas prier et présenta son membre à l’entrée de mon cul, son sexe encore humide de ma mouille, il entra délicatement dans mon anus. Il accéléra très rapidement, c’était juste un délice, nous fîmes l’amour de longues minutes, il alternait entre ma chatte et mon cul. J’étais aux anges et je jouis deux fois, il m’a baisée dans tous les sens et par tous les trous et surtout à la fin il m’a basculé la tête en arrière m’a fait ouvrir la bouche tout en se masturbant. Il me la maintenait ouverte de son autre main je sentais à ses grognements que son plaisir n’allait pas tarder, et a éjaculé une grosse quantité de foutre dans ma bouche. Nous étions tous les deux rassasiés et ravis.une fois finie il me regarder dans les yeux, et me dit : mon amour ce week-end j’ai une surprise pour toi !! Surprise pour moi ? Vraiment c’est quoi ? Il répond : tu dois attendre ! Je te promets que tu ne le regretterais pas.

histoires taboues
telephone rose amateur

Tél rose avec webcam

bantelskype

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Divers, Histoires taboues, Vieux - Jeunes

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.
Ce site est réservé aux adultes
Vous devez certifier que vous êtes majeur dans votre pays pour entrer sur le site. Vous engagez votre responsabilité en cliquant sur OUI. Toutes fausses déclarations sont passibles d'une amende.
Ce site est réservé aux adultes
Vous devez certifier que vous êtes majeur dans votre pays pour entrer sur le site. Vous engagez votre responsabilité en cliquant sur OUI. Toutes fausses déclarations sont passibles d'une amende.
Deviens un membre privilégié !
Rejoins nous ;)
GRATUIT !!!
100%
XFR
Rejoins la communauté
100% GRATUIT
Tu ne seras pas déçu ;)
Merci !
XFR
Tu ne seras pas déçu ;)
MERCI !!!