Menu Fermer

La première fois où j’ai été en contact avec une bite (Gay)

Mon ami Éric et moi avions l’habitude d’aller jouer au billard tous les lundis, ou quelque chose du genre, avant de retourner chez lui et d’attraper une petite bière, de regarder un porno.

Un lundi soir s’est terminé différemment. Tout était pareil sauf qu’en regardant le porno, je me suis soudain rendu compte qu’il me frottait légèrement l’entrejambe et quand il a su que j’en étais conscient, il a admis qu’il avait été curieux de savoir à quoi ressemblait une bite et a demandé si je le laissais sucer la mienne. J’étais bourdonné et excité comme un con, alors j’ai vite accepté. On s’est déshabillés, on est allés dans sa chambre et on s’est allongés sur son lit. J’ai alors senti sa main saisir ma bite et il a commencé à la caresser lentement et après quelques secondes, j’ai senti ses lèvres entourer la tête de ma bite et s’enfoncer lentement jusqu’à ce qu’il me fasse rentrer la moitié environ.

Il m’a lentement sucé la bite en arrivant jusqu’à la garde et en redescendant vers le milieu et ça m’a rendu complètement fou. Pendant que je le regardais me sucer, je l’ai regardé se caresser et j’ai pris sa place. Comme il montait ma bite avec sa bouche, j’ai senti son doigt lentement entrer dans mon cul et commencer à me doigter le cul ce qui m’a mis droit sur le dessus et je me suis vidangé directement dans sa bouche chaude et gourmande. Il a été surpris, mais cool et a avalé tout le chargement.

J’étais encore sur la vague et je l’ai supplié de continuer à me doigter quand je l’ai sucéLa première fois où j’ai été en contact avec une bite (Gay). J’ai fini par lui rendre la pareille en le laissant jouir dans ma bouche et en avalant sa charge. J’étais encore tellement excité que quand il a sorti sa bite de ma bouche, je me suis mis à genoux et l’ai littéralement supplié de me baiser. Il est allé chercher du lubrifiant et l’a lentement mis dans mon trou du cul. Il m’a baisé le doigt pendant environ 15 minutes et a mis 3 doigts dedans jusqu’à ce que j’aie eu chaud et que j’aie ouvert pour sa bite.

Jusqu’à ce jour, je peux encore sentir la façon dont son gland a lentement écarté mon trou du cul de bonne volonté et a juste avalé sa tige pendant qu’il se pousse lentement jusqu’au bout. J’avais l’impression qu’une barre de métal chaude était utilisée pour me baiser. Il l’a lentement tirée jusqu’au bout et l’a repoussée à l’intérieur. Il l’a fait une douzaine de fois, puis il a pris un bon rythme en me baisant lentement comme la salope que j’étais. Alors que je sentais sa bite me baiser, j’ai réalisé que j’étais en train de jouir juste parce qu’il était mon cul. Je suis venue comme une salope qui s’est fait baiser, et j’ai été accro à partir de maintenant.

Quelques minutes après mon arrivée, je sentais qu’il s’était soudain enfoncé jusqu’au fond de moi et qu’il avait répandu son sperme chaud en moi.

Depuis ce soir-là, nous avons eu de nombreuses rencontres au cours des 15 dernières années jusqu’à ce que des problèmes familiaux l’amènent à déménager d’un bout à l’autre du pays. Bon sang, il me manque après avoir revécu cette histoire, je veux le refaire. Au fait, oui, c’est une histoire vraie.

Michel

histoirestaboues
recap
bandeau post content

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Bi - Gay - Lesbien, Histoires taboues

Vous aimerez aussi :

7 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *