Menu Fermer

Je sens et lèche les sextoys tièdes sortis des trous odorants de ma sœur

Bonjour à tous,

Je suis content que Lucie m’ait contacté pour me dire que c’était mon histoire taboue que vous aviez choisie. Sauf que maintenant, il faut que je vous la raconte vite et bien, car elle me met la pression pour l’avoir mardi matin ! héhé, pas de soucis, vous allez l’avoir.

Je m’appelle Victor, j’ai 29 ans et je vis sur Limoges. Ma sœur, caroline 26 ans, s’est récemment séparée de son compagnon et ne voulant pas retourner chez nos parents, est venue squatter un temps chez moi. On a toujours fonctionné comme ça tous les deux et on est très complices depuis l’enfance, donc pas de soucis pour moi.

Je sens et lèche les sextoys tièdes sortis des trous odorants de ma sœur

La colocation se passe plutôt bien et on ne se tape pas encore sur la gueule. Mais tout ça, vous vous en moquez, je présume ^^. Je vais en venir au fait. Je sais que ma sœur se masturbe et se gode, car je l’ai surprise un soir alors que j’allais chercher du ravitaillement dans le frigo, je suis gourmand ! La porte était fermée, mais j’ai tout vu par le trou de la serrure. Ma sœur en levrette avec une main sous elle en train de se caresser alors qu’elle avait un plug dans le derrière. J’ai eu la trique en moins de 3 secondes, c’est rare !

Je l’entends se faire du bien deux ou trois fois par semaine, surtout qu’elle ne se cache pas vraiment ni ne retient pas ses cris de plaisir et de jouissance. Un matin, je bossais plus tard. Caro était partie deux heures avant moi et je faisais du rangement. Je suis entré dans sa chambre pour lui déposer son linge propre, oui je fais la lessive pour mademoiselle, et j’ai eu un emballement du cœur à cause d’une idée ou d’une pensée. Et si je cherchais ses jouets intimes ?

Je n’ai pas eu longtemps à fouiller. Sous l’oreiller. J’ai trouvé, deux vibromasseurs et un plug anal. Mon cœur battait dort lorsque je les ai mis sous mon nez. Oh putain ça sentait encore la chatte et le cul. Elle les avait nettoyés, mais quand même. Un pur bonheur. Je me suis branlé en les reniflant et j’ai juté fort. Cependant, je restais frustré.

Je sens et lèche les sextoys tièdes sortis des trous odorants de ma sœur

C’est deux jours plus tard que j’ai pu prendre mon pied. Ah oui au fait, je fais sa lessive, mais je ne renifle pas ses culottes, au cas où vous vous poseriez la question. Donc deux jours plus tard, ma sœur se fait du bien, il est 21 h environ. Son téléphone sonne. Je l’entends se précipiter et venir taper à ma porte. Sa copine Leila n’allait pas bien et elle devait aller la voir. Peut-être qu’elle ne rentrerait pas ce soir. Et là… j’ai eu l’idée que vous imaginez ! Elle n’avait pas eu le temps de nettoyer ses godes. J’ai foncé dans sa chambre après m’être assuré qu’elle était partie.

Rho là là… j’en bande encore ! il y avait encore de la mouille sur son gode. Si je le penchais pour le mettre à la verticale, ça coulait. Je l’ai humé et léché. Purée c’est trop bon ! Un petit gout sucré et acide en même temps. Avec l’odeur dans le nez, j’ai failli éjaculer d’un coup. Je me tripotais en même temps que je sentais son plug anal souillé de mouille anale et son vibro classique qui sentait la mouille et coulait encore. Le mieux ? Il était encore tiède ! c’était fantastique ! Puis la porte a claqué.

Ma sœur est entrée directement dans sa chambre et m’a trouvé près de son lit. Je lui ai sorti que je lui refaisais les draps, mais je ne suis pas sûr qu’elle m’ait cru. Sa copine était allée retrouver sa mère et Caro ne voulait pas se mêler à la famille. Ce qui est drôle, c’est que depuis ce soir-là, les godes de ma sœur sont toujours odorants et coulants. J’ai bien compris qu’elle avait compris mon manège et qu’elle faisait ça pour me faire plaisir. Nous n’en parlons pas et ne faisons jamais aucune remarque.

Maintenant, j’ai le privilège de sentir, lécher et goûter aux sex-toys de ma sœur chaudement sortis de ses orifices. Un pur bonheur qui me fait beaucoup jouir et juter. C’est juste génial !

Je sens et lèche les sextoys tièdes sortis des trous odorants de ma sœur

Victor 29 ans Limoges

histoires taboues
telephone rose amateur

Tél rose avec webcam

bantelskype

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Divers, Histoires taboues

Vous aimerez aussi :

3 Comments

  1. Theo

    Miam miam t’as beaucoup de chance d’avoir une soeur comme elle,moi je serai dingue à ta place,en même temps je pense à une chose pourquoi toi même tu ne lui parfumé pas ses objets en ni étalant ton sperme dessus, hum ça serait jouissif de penser qu’elle introduit ton liquide dans sa vulve ou qu’elle le déguste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.
Ce site est réservé aux adultes
Vous devez certifier que vous êtes majeur dans votre pays pour entrer sur le site. Vous engagez votre responsabilité en cliquant sur OUI. Toutes fausses déclarations sont passibles d'une amende.
Ce site est réservé aux adultes
Vous devez certifier que vous êtes majeur dans votre pays pour entrer sur le site. Vous engagez votre responsabilité en cliquant sur OUI. Toutes fausses déclarations sont passibles d'une amende.
Deviens un membre privilégié !
Rejoins nous ;)
GRATUIT !!!
100%
XFR
Rejoins la communauté
100% GRATUIT
Tu ne seras pas déçu ;)
Merci !
XFR
Tu ne seras pas déçu ;)
MERCI !!!