Menu Fermer

Enculé par mon beau père et j’aime ca (Gay)

Coucou les amis,

C’est plus une confession intime qu’une histoire taboue que je vais vous raconter aujourd’hui. Mais à force de lire toutes les histoires de ce site, je m’aperçois que je ne suis pas le seul à vivre une histoire formidable avec un membre de ma famille. Même si dans mon cas, il s’agit de la belle famille.

blankJ’ai 24 ans et j’habite Reims. Mes parents sont divorcés depuis de nombreuses années et ma mère s’est mise avec un homme depuis un bon moment maintenant. Nos rapports ont été très difficiles au début, mais vous allez voir qu’ils sont devenus très intimes au fil du temps. Il a 42 ans il m’encule.

Je sais que cela peut paraître brutal de lire cela, mais vous allez voir qu’il n’y a aucune vulgarité ni abus dans cette relation. Cela s’est passé tout simplement et je vais vous raconter cette première fois avec lui. Je suis passé voir ma mère sans savoir que ce matin-là elle travaillait. Je suis tombé sur Pascal, mon beau-père qui m’a reçu en peignoir. Il venait de prendre une douche et m’a invité à entrer. Il n’y avait aucune gêne de sa part ni de la mienne. Il m’invitait à prendre un café ce que j’ai accepté. Nous nous sommes retrouvés tous les deux sur le canapé assis en face de l’autre. Je peux vous assurer qu’il n’était vraiment pas gêné ! Il avait le peignoir semi-ouvert et je voyais très bien sa bite et ses couilles parfaitement rasées et entretenues. Il avait comme on dit, une demi-molle. Ayant vraiment de très bons rapports avec lui, je lui demandais sur le ton de la plaisanterie si c’était à cause de moi qu’il était excité. M’attendant de sa part à une vanne ou une moquerie, j’ai
été surpris de sa réponse.blank

Il m’a dit que oui. C’est à cause de moi qu’il était excité de la sorte. La situation, le peignoir, tout était réuni pour qu’il ait cette érection. Nous avons commencé à parler sexe et il s’est mis à bander. J’ai halluciné en voyant sa bite au garde-à-vous. Il avait vraiment une grosse queue bien longue et bien épaisse. Je suis un peu jaloux. Il m’a demandé de venir le toucher. Ne me demandez pas pourquoi, mais je me suis exécuté avec le cœur qui tapait très fort dans ma poitrine. Je n’avais pas ressenti cet état d’excitation depuis fort longtemps. Il est venu s’asseoir à côté de moi, a pris ma main et l’a posée sur sa bite.

Naturellement je l’ai branlé et il s’est laissé tomber sur le canapé en gémissant de plaisir. Pendant que je branlais sa queue, il se touchait les tétons, chose que je fais moi aussi. À ce moment-là il m’a dit : « Suce-moi Guillaume s’il te plaît » je me suis penché en avant et j’ai pris son sexe en bouche. Je ne se sait pas comment cela m’est venu, mais je lui ai fait une fellation et je me suis trouvé très bon ! Je bandais comme un porc et ma queue me faisait mal. Il a voulu me déshabiller alors je me suis laissé faire. Il m’a branlé un moment et m’a fait lui aussi une bonne pipe. C’était très excitant !

Enculé par mon beau père et j'aime ca (gay)

Il m’a fait mettre les genoux sur la poitrine et m’a enfoncé un doigt dans le cul. Il continuait de me branler pendant ce temps. Puis, il enfonçait un second doigt. « Maintenant je vais te prendre », m’a-t-il dit d’un ton très autoritaire et affirmatif. Il a lubrifié sa queue et a présenté son gland devant mon petit trou
encore vierge. Il a poussé lentement mais sûrement et s’est enfoncé en moi jusqu’à ce que je sente ses couilles. Je n’ai jamais eu ma queue aussi tendue que cela. En attendant que mon conduit anal s’habitue à cette nouvelle sensation, il a replié de nouveau mes genoux et m’a attrapé par les tétons. À ce moment-là, j’ai vraiment cru que j’allais jouir.blank

Il s’est mis à faire des allées et venues en moi et m’a culbuté sur le canapé. Je me sentais femelle, chienne, je vivais une expérience intense. Tandis qu’il m’enculait, j’ai senti monter la pression dans mes couilles. Visiblement c’était le cas pour lui et nous avons joui ensemble. Nous nous sommes éjaculé l’un sur l’autre. Moi sur son ventre et lui sur mes couilles. Nous sommes restés un moment comme cela avant qu’il ne m’invite à venir prendre une douche. Sous la douche, nous avons repris nos jeux de suce et de branle avant de revenir sur le canapé. J’ai bu mon café froid et je suis partie.

Depuis ce jour-là, nous nous envoyons des textos régulièrement et nous communiquons de manière très discrète pour pas que ma mère le sache. Nous nous rejoignons dès que possible et il m’encule à tout va. J’ai pourtant une petite copine, mais c’est mon jardin secret. C’est à vous que je le confie aujourd’hui en espérant vous avoir donné du plaisir en vous racontant cette histoire taboue qui est la mienne.

Guillaume, 24 ans, Reims.

histoires taboues
telephone rose amateur
telrosefrance

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Bi - Gay - Lesbien, Histoires taboues, Inceste

Vous aimerez aussi :

10 Comments

  1. blank
    Ohib

    J’ai adoré ton histoire.
    Moi aussi j’ai été baisé par le père à ma femme depuis le jour où il a appris que je suis bisexuel. Je suis un grand blond de 26 ans avec une belle croupe et quand je marche je m’oublie parfois à balancer des hanches. Souvent dans la rue les gens se retournent pour regarder les balancements mes fesses .
    Mon beau père me baise au moins 3 fois par semaine.

  2. blank
    Tiboxfr

    Que j’aime bien lire, re-lire et ré-re-lire cette histoire taboue très excitante qui me fait bcp d’effet et me donne la trique à chaque coup

  3. blank
    Theo

    Hum hum j’ai aussi deux godes et je me bricole tout un tas de phallus avec des objets la actuellement je paufine un jeu de quille c’est assez mzgique la même à plusieurs diamètre et c’est exellent au fur et à mesure de la pénétration, je lai équipé d’un petit réservoir pour le remplir d’un mélange de lait avec de la crème et un blanc d’oeuf tout ça chauffer au micro onde

  4. blank
    goutatout

    superbe pour tous les détail que tu as pris soin de nous confier ou plutôt de nous confesser , pour tout te dire , il n’existe pas de honte à être que toi et à partir de là il appartient qu’a toi de vivre heureux dans t’a sexualité et je peux que t’en souhaiter plein de bonheur , bise Nane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *