Menu Fermer

Elle découvre le sexe avec sa tante qui est très attentionnée avec sa nièce Troisième partie

Je me suis réveillée tôt le lendemain matin, pour être saluée par la vue délicieuse de mon compagnon de jeu innocent, téter mon mamelon, en tapotant sur le nœud serré et plissé de la chair. Sa main délicate tenait ma grosse poitrine à sa bouche alors qu’elle explorait la chair avec sa langue. Immédiatement ma chatte insatiable a commencé à se réchauffer et à sécréter des jus. Je me suis allongée à moitié endormie en regardant cette jeune fille, stupéfaite, alors qu’elle accordait à mon mamelon toute son attention.

Comment diable serais-je capable de garder cette jeune chose pour moi, de lui enseigner et de lui montrer toutes les choses que son corps peut donner et prendre. D’une part, je me sentais coupable de profiter de ma nièce et d’autre part, j’ai essayé d’écraser ce doute en réalisant qu’elle avait 18 ans et qu’elle pouvait et devait prendre ses propres décisions dans la vie. J’avais tellement envie d’explorer cette jeune fille, de goûter de plus en plus à son corps addictif.

“Bébé ? Que penses-tu de faire sortir les chevaux pour la journée et de revenir la voir pour jouer encore un peu ?” Je sondai doucement.

Elle a continué à me téter et m’a regardé avec ses grands yeux bleus qui ne clignotent pas et marmonnaient,

“Oui.”

“Oh chérie, personne ne t’a jamais dit que tu ne devais pas parler la bouche pleine !” Je lui ai gloussé dessus.

“Allez, arrache-toi, on va vite faire sortir ces chevaux et on en reparlera.” J’ai arraché mon sein de sa bouche avec un plop et je suis sortie du lit, en m’habillant rapidement d’une paire de jeans et d’une chemise, sans m’embêter avec aucun sous-vêtement.

“Hé, je n’ai pas de linge sec !” Sophie s’est plainte. Je me suis rendue compte que même si elle avait mis ses vêtements dans la machine à laver, nous avions oublié qu’il fallait aussi les faire sécher.

“Ne t’inquiète pas, prends un de mes t-shirts et un short, ils seront un peu gros, mais je vais te prêter une ceinture pour les maintenir. C’est pour peu de temps que tu les porteras ! Je ne vais pas traîner dans la cour trop longtemps alors que j’ai des choses bien plus intéressantes à faire !” Je me suis exclamée en fouillant dans ma garde-robe pour lui trouver quelque chose. J’ai trouvé ce que je cherchais et je les ai placés sur le lit pour elle et je suis allée dans la cuisine pour prendre un café rapide.

Elle est vite apparue dans l’entrée de la porte et a sauté sur la surface de travail, j’avais oublié qu’elle était beaucoup plus petite que moi, le haut de la veste a à peine couvert ses petits seins et les shorts bien que courts, ras les jambes exposant beaucoup de chatte délicieuse pour ma vue toujours affamée.

“Ooooh ! J’aime ça sur toi !” Je me suis approché d’elle, en poussant le haut du tissu avec ma bouche et en aspirant un mamelon, mes doigts s’aventurant le long de sa jambe courte, alors qu’elle élargissait ses jambes pour me laisser entrer pour lui caresser la chatte, frottant mes doigts dans ses plis.

Elle a gloussé, me repoussant.

“D’abord les chevaux, le reste plus tard !” Je m’éloignais à contrecœur, en aspirant effrontément mes doigts dans ma bouche et en la goûtant.

Sophie a appelé sa mère et lui a demandé s’il était possible de passer une autre nuit chez moi. Cette idiote était d’accord, si seulement elle savait. Maudit soit ma conscience coupable quand je l’ai poussée au fond de mon esprit.

De retour à la maison, j’ai suggéré qu’on se douche, ensemble bien sûr ! Sophie a immédiatement sauté à travers la maison jusqu’à ma chambre, je l’ai suivie à la hâte et nous nous sommes déshabillées.Elle découvre le sexe avec sa tante qui est très attentionnée avec sa nièce troisième partie

Ma salle de bain attenante est assez grande, un plan de travail avec lavabo double, une grande baignoire circulaire avec jets Jacuzzi et une double douche à l’italienne avec banc intégré. J’ai ouvert les robinets de la douche pour chauffer l’eau et j’ai tiré Sophie dans la douche avec moi. En prenant le shampooing et en lui tournant le dos, j’ai lavé ses cheveux avec amour, en massant la mousse sur son cuir chevelu et en rinçant ses belles mèches pour les nettoyer. En prenant un gant de massage et en le recouvrant d’un gant de toilette, je l’ai lavée partout, en prenant mon temps, surtout sur ses petits seins, en frottant le gant brut sur ses petits pics serrés. J’ai bougé pour m’agenouiller derrière elle et lavé ses jambes, se terminant par le gant entre ses jambes ouvertes, massant sa chatte avec les mousses glissantes comme je l’ai embrassée et grignotée ses fesses de petit cul guilleret.

Elle s’est retournée pour me faire face, alors que l’eau descendait en cascade le long de son petit corps, l’eau s’engouffrant dans les ruisseaux au-dessus de ses petits seins coquins et s’écoulant pour laver le savon. En me penchant vers l’avant, j’ai embrassé son ventre, en abaissant ma bouche et en l’embrassant et en suçant son petit V nu. L’encourageant à lever sa jambe gauche sur le banc, le mouvement exposant davantage sa chatte, pour ma bouche désespérée.

En me rapprochant de son pubis et en poussant ma langue entre ses lèvres, j’ai cherché son clitoris et je l’ai caressé avec ma langue, ses bras se sont mis à trembler alors qu’elle s’accrochait pour trouver un soutien jusqu’à ce que ses mains touchent les murs de la douche pour la stabiliser. Mes doigts lubrifiés de l’eau, ont exploré ses lèvres intérieures, les enduisant de son jus coulant et j’ai cherché son petit trou de chatte serré. En poussant mon doigt le plus long vers l’intérieur, jusqu’à la première articulation, j’ai continué à sucer son nœud serré de nerfs, lui laissant le temps d’accommoder mon doigt.

Son gémissement est maintenant audible sur le bruit de la douche, alors que je pousse mon doigt plus profondément dans son petit chaton. Ses muscles vaginaux se dilatent pour prendre l’intrusion et s’y serrer affreusement. Comme je continue à masser son clitoris avec ma bouche, je bouge lentement mon doigt dans et hors de sa chatte serrée mais humide comme la douche pleut sur nous,

“Hé, c’est d’accord pour toi, que je doigte ton magnifique petit bébé chatte serré ?” Je lui demande furtivement en levant les yeux vers son visage.

“Oh oui, donnez-m’en plus. C’est si serré et si sensible. Ohhhh !” Alors qu’elle moud sa petite chatte contre mon doigt, au fond de son petit gouffre innocent.

J’ajoute un autre doigt, lui donnant lentement le temps de s’adapter à cette plénitude, puis je commence à caresser le bout des doigts enfouis contre ses parois vaginales, juste là où je sais que son point sensible devrait être.

“Yeeessss !” Elle siffle en réponse. “Plus, fais-le plus !” Une fois de plus grinçant sur mes jointures, commençant à balancer dans un rythme pour correspondre à mes doigts pompant dans sa petite chatte serrée.

Je pompe plus vite et j’aspire son clitoris en mouvement rythmique, elle est si innocente qu’elle a besoin de se construire pour durer plus longtemps, alors, ses orgasmes seront époustouflants, au moment où elle est si nouvelle dans ce domaine. Je me lève pour la soutenir, mais je laisse mes doigts dans sa chatte, appréciant les sensations pendant que ses muscles traient mes doigts. Une fois qu’elle a retrouvé la force dans ses jambes, je sors mes doigts et je les pousse dans sa bouche pour qu’elle puisse goûter sa belle personnalité. Sa langue s’approche de son jus affamée, aspirant la crème de mes doigts.

“Sors et sèche-toi, petite coquine.” Je la fais sortir de la douche et je finis de me laver et de me shampouiner les cheveux, même si je suis excitée comme une folle, j’ai d’autres idées que je veux lui montrer et que je veux tester moi-même.

En me séchant sur une grande serviette moelleuse, je me promène dans la chambre et je trouve Sophie assise sur le lit qui m’attend patiemment. Je vais à l’armoire et je sors deux articles de ma petite ” collection “. Un grand vibromasseur, lisse avec une extrémité crochue mais avec des vitesses modifiables et un beaucoup plus petit, identique mais petit pour le corps spécial de quelqu’un. Je veux utiliser la grande cannelée et à picots pour moi mais je veux qu’elle l’utilise et la plus lisse est plus facile à manœuvrer une fois à l’intérieur de moi alors que la cannelée que ma chatte tend à saisir assez serrée et je ne pense pas que ses petites mains vont y arriver.

Ses yeux s’élargissent avec curiosité quand je me tourne vers elle et marche vers le lit.

“Chérie, ce sont mes jouets spéciaux avec lesquels on peut jouer. Ne t’inquiète pas, je ne t’étirerai pas avec le grand, du moins pas aujourd’hui !” Je remue les sourcils en souriant.

“Mais d’abord, je suis désespérée de t’apprendre à utiliser ce gode plutôt grand sur moi ! pour apprendre à baiser ma chatte avec et me faire jouir comme je l’aime vraiment.”

Je me déplace vers le lit et je me perche sur le bord, j’ouvre mes jambes en grand pour que mes genoux touchent les deux côtés du matelas. Je suis déjà mouillée, je marche vers l’armoire pour récupérer mes jouets, en pensant à ce que je peux faire avec elle a déjà mon jus de chatte qui coule déjà.

Elle découvre le sexe avec sa tante qui est très attentionnée avec sa nièce troisième partie“Viens t’agenouiller ici, Bébé, entre mes jambes. Tu vois comme tu m’excites ?” Elle s’agenouille docilement, regardant attentivement ma chatte, mon jus se trouvant déjà entre mes jambes. Elle tend la main vers l’avant et attrape une épaisse perle de crème sur le bout de son doigt, la portant à sa bouche pour le goût. Il y a des choses très simples qui peuvent être si érotiques et c’est l’une d’elles. Cette jeune, naïve et très belle jeune fille qui goûte les sécrétions de ma chatte est l’une d’elles.

Voulant faire avancer les choses, j’attrape derrière moi le plus gros gode, en tordant la base jusqu’à ce qu’elle batte doucement et commence à le frotter sur ma chatte et à le faire vibrer contre mon clito. Sophie continue à s’asseoir silencieusement en me regardant me caresser en m’enduisant de mon jus. En prenant sa main, je place la base dans sa paume en fermant la main pour la saisir.

“Maintenant, bébé. Ouvre mes lèvres de l’autre main et de l’autre, pousse ce petit pote dans mon trou de chatte et fais-le doucement entrer.” Je lui donne des instructions.

Faisant ce que je lui demande, elle pousse la baguette vibrante, dans mon vagin accommodant, ses yeux comme des soucoupes comme elle le pousse de plus en plus profondément en moi jusqu’à ce qu’elle soit enfoncée à la poignée. Je soupire profondément de satisfaction alors que ma chatte est étirée et que je serre dans mes bras le doux membre qui bat la mesure.

“Hé, ça ne fait pas mal, de t’étirer comme ça ?” Elle est tellement émerveillée que sa voix est à peine audible.

“Oh non chérie, c’est merveilleux ! La tienne s’étirera comme ça aussi, mais on doit y aller doucement avec toi.” Je la rassure. “Maintenant, tourne la base à mi-chemin.” Encore une fois ses yeux énormes et ronds comme elle sent le godemiché vibrer plus fort dans sa main.

“Maintenant, je veux que tu commences à tourner ton poignet dans une action de vissage et en même temps que tu pousses le vibrateur à l’intérieur et à l’extérieur………… Oh c’est ça bébé, un peu plus ferme, un peu plus torsadé………. maintenant plus profond dedans et dehors. Ooooh c’est ça !”

Elle s’y est prise facilement, je me suis soutenue sur mes coudes, regardant ma jeune protégée, baisant ma chatte affamée avec un de mes godes, c’est un spectacle merveilleux.

“Maintenant….. Tourne la base à fond jusqu’à ce que tu ne puisses plus tourner. Ohhhhhhhhh yeeesssss bébé. Maintenant, tourne et pompe plus vite et plus fort….. c’est ça, baise ma chatte chérie, baise la !” Sans avoir besoin de lui donner d’autres instructions, elle a continué à me baiser avec le jouet en plastique, mais elle m’a ensuite étonnée en fermant la bouche sur mon clito, l’attirant fort dans ses lèvres suceuses.

J’ai failli me jeter du lit avec les sensations, alors qu’elle m’a baissé et m’a enfoncée mon nerf sensible dans sa bouche.

“Oh bébé, ma fille intelligente ! Putain….continue de pomper ce jouet dans ma chatte…n’arrête pas…continue comme ça…continue plus fort…va te faire foutre….suce-le…oh…oh…ouais…ouais !” J’ai atteint mon apogée en franchissant cette colline comme un train de marchandises, mon vagin se serrant et aspirant le godemiché pendant que mon jus passait en enrobant sa main.

Elle m’a soulagée de mon clitoris et m’a gentiment retiré le vibromasseur, l’a éteint mais l’a porté à sa bouche pour lécher mon jus avant de le déposer sur ma serviette jetée. Puis elle est retournée à ma chatte, mettant sa langue dans ma chatte maintenant béante, attirant le jus dans sa bouche comme un animal affamé. Je suis couchée, seulement capable de la regarder me lécher.

Une fois remise, je me suis assise et je l’ai tirée debout, en l’embrassant sur le ventre, en déplaçant ma langue vers ses petits seins, en étouffant les bourgeons qui se resserrent avec ma langue et en grinçant des dents sur eux.

“Viens t’allonger sur le lit Bébé, c’est à mon tour de te montrer ce que ces choses peuvent faire !”

La suite très vite ! 

histoires taboues
telephone rose amateur

Tél rose avec webcam

bantelskype

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Posted in Bi - Gay - Lesbien, Histoires taboues

Vous aimerez aussi :

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.
Ce site est réservé aux adultes
Vous devez certifier que vous êtes majeur dans votre pays pour entrer sur le site. Vous engagez votre responsabilité en cliquant sur OUI. Toutes fausses déclarations sont passibles d'une amende.
Ce site est réservé aux adultes
Vous devez certifier que vous êtes majeur dans votre pays pour entrer sur le site. Vous engagez votre responsabilité en cliquant sur OUI. Toutes fausses déclarations sont passibles d'une amende.
Deviens un membre privilégié !
Rejoins nous ;)
GRATUIT !!!
100%
XFR
Rejoins la communauté
100% GRATUIT
Tu ne seras pas déçu ;)
Merci !
XFR
Tu ne seras pas déçu ;)
MERCI !!!